lundi, mai 19 2008

PyCon 08

Samedi, je suis allé à la convention française 2008 de Python, aka pyconfr08. Pour principalement trois raisons :

  • connaître mieux Python ;
  • assister à la conférence de Toady (« Graphviz rendu facile avec GvGen ») ;
  • mieux comprendre la réalisation d'une telle convention.

Mission remplie aux 2/3, donc à priori plutôt satisfaisant. Le problème, c'est que sur les six conférences que j'ai vu, deux seules étaient intéressantes (pour moi). J'avoue que le contenu des conférences m'a déçu. Soit c'était très très haut niveau (« PyPy, l'interpréte Python écrit en Python »), soit le présentateur avait une drôle de façon de présenter les choses (« Apprenez d'abord Python ! »).

« Recherche de gènes avec Python » était un retour d'expérience assez intéressant. Le début était un peu laborieux à cause du contexte métier, qui, à mon humble avis, a été trop expliqué, à un point que ça en devenait bizarrement peu compréhensible. La suite a été bien développée (mais pas seulement parce qu'il utilise PostgreSQL :) ). Néanmoins, il a passé beaucoup plus de temps sur l'explication du contexte que sur le lien avec Python, ce qui est dommage. Mais j'ai trouvé le tout plutôt intéressant. J'aurais bien aimé que les autres soient à la hauteur de celle-là.

Je connaissais déjà le contexte de « Graphviz rendu facile avec GvGen », vu que j'ai utilisé la version Ruby de Toady. La conférence était intéressante, suffisamment technique, le conférencier était blagueur : beaucoup de rigolades dans l'assemblée, mais des infos, bref cool. Et puis surtout, il a réussi au moins avec moi : je pense que je vais utiliser sa bibliothèque. Seul reproche : il attaque très technique sans expliquer à l'assemblé certaines choses (ne serait-ce que l'utilité de dot, ce qu'est graphviz, etc.) Donc, technique ++, contexte --.

Voilà pour les conférences. On peut facilement en déduire que ma connaissance de Python ne s'est pas améliorée (et je pense que ça a été le cas pour le reste des spectateurs pour les six premières conférences).

Par contre, le point positif, c'est que ça m'a donné des idées pour des journées de ce type pour PostgreSQL.

Autre point important, si une pyconfr09 a lieu, je pense qu'il serait intéressait d'y participer (en tant que PostgreSQLfr). Une discussion sur psycopg2 ou sur un outil PostgreSQL écrit en Python (par exemple pgloader) serait une excellente idée.

samedi, mars 22 2008

La puissance d'XMLRPC

Allez, un billet technique pour une fois... ça ne peut pas faire de mal :)

Je cherchais un moyen de saisir rapidement un grand nombre de tickets dans le trac de PostgreSQLfr.. J'ai fini par trouver XmlRpcPlugin qui, comme son nom l'indique, est un plugin XMLRPC pour trac. L'installation est simple et rapide à condition d'avoir une version 0.10 de trac. L'écriture d'un script Python pour saisir les tickets est super facile. Voici un petit exemple :

import os,glob
import xmlrpclib

url = "http://user:pwd@svn.postgresqlfr.org/login/xmlrpc"
server = xmlrpclib.ServerProxy(url)

listeFichiers = glob.glob("*.xml")
listeFichiers.sort()

for fichier in listeFichiers:
    print fichier
    print server.ticket.create("Traduction de %"%(fichier), '',
       {"type":"amelioration",
        "priority":"mineure",
        "component":"relecture",
        "milestone":"PostgreSQL %s"%(version),
        "version":"%s.x"%(version)
       });


Hmmm, cette version du script n'est pas testée, j'attends que le plugin soit installé sur le trac, mais j'ai confiance :)

mardi, juillet 17 2007

« Python, précis et concis »

C'est *le* livre que je voulais avoir comme référence pour Python. Et il remplit bien son rôle : le contenu correspond exactement à ce que je cherchais. Par contre, il ne s'agit pas, loin de là, d'une référence sur le français : il y a des fautes d'orthographe et d'inattention un peu partout. C'est dommage de gâcher un si bon livre.

mercredi, juin 27 2007

« Introduction à Python »

Je viens enfin de terminer la lecture de ce livre. Je l'ai trouvé très intéressant, simple mais efficace. En fait, je ne pense pas qu'il m'en faille plus pour apprendre un nouveau langage. Ensuite, c'est surtout de la pratique. Bref, pour en revenir au bouquin, j'en suis très content. La structure du livre est bien pensée et permet une progression rapide et efficace dans l'apprentissage de ce langage.

J'ai bien des idées pour quelques outils à écrire... de la pratique, c'est ce qu'il me faut maintenant. Et peut-être aussi le pocket reference d'O'Reilly :)

mercredi, septembre 13 2006

Un vieux "vrac" que j'avais oublié...