Mot-clé - postgresql

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, mai 26 2008

PostgreSQLfr.org en force aux RMLL

Ça y est, c'est officiel. L'association PostgreSQLfr.org sera présent en force pour les RMLL2008.

Il n'y aura malheureusement qu'une seule conférence sur PostgreSQL, une version légèrement améliorée et mise à jour de la conférence pour Parinux. Il y aura malgré tout six ateliers, animés par cinq intervenants différents : installation de PostgreSQL, réplication avec Slony, procédures stockées en PL/pgsql, PITR et LogShipping, réplication avec bucardo, utilisation de la recherche plein texte en 8.3. Et il y aura évidemment un stand. Que demande le peuple :)

Bref, tout est et .

dimanche, mai 11 2008

pgsnap 0.3.1

Il n'y a pas de jolis graphiques, contrairement à ce que je voulais dans un premier temps. La grosse nouveauté, c'est l'interface : plus de frames et une feuille de style qui déchire. Bon, elle a été joliment pompée sur le site officiel de PostgreSQL. Cela étant, le résultat est intéressant :)

En dehors de cela, le rapport sur les fonctions est enfin disponible et le support de pg_freespacemap a été ajouté. Pierre Chifflier a modifié pgsnap pour que le nom du répertoire créé soit personnalisable, a ajouté une page man, et a rapporté un problème sur le code de connexion au serveur (problème corrigé). Damien Clochard a bossé sur le site web de pgsnap, ce qui donne beaucoup mieux que ce qu'il y avait auparavant. Merci, Pierre et Damien, ça fait plaisir d'avoir des contributions extérieures.

Bref, vous l'aurez compris, l'essentiel de cette version, c'est quand même l'interface qui a été grandement améliorée.

jeudi, mai 8 2008

Conférence à l'espace multimédia (Parinux)

Pour tout avouer, ça avait mal commencé. À cause d'un incendie à Gare du Nord, le RER B s'est déplacé super lentement, me faisant arriver avec un quart d'heure de retard. Néanmoins, on m'avait attendu. J'avoue que le nombre de personnes présentes m'a agréablement surpris. Avec ce grand pont, je m'attendais à ne pas avoir grand-monde. Il y avait quand même entre 20 et 25 personnes dans la salle qui, du coup, était remplie à ras bord... quelques personnes ont assisté aux 1h30 de conférence debout. Qu'ils soient tous remerciés d'être venus.

En dehors de mon retard, tout s'est bien passé. J'ai l'impression que la présentation correspondait à ce qu'ils attendaient. En fait, cette présentation est une refonte de ce qu'on appelle le module A à Dalibo. C'est un module qu'on ajoute dans toutes nos formations car il permet de mieux comprendre « PostgreSQL, le logiciel » et « PostgreSQL, la communauté » et à quel point l'un comme l'autre sont essentiels. Les slides sont disponibles sur ce billet, ainsi que sur le SVN de l'association pour qu'elle soit utilisable/modifiable par d'autres. Je l'ai même déjà modifié pour ajouter deux slides qui manquaient et la licence.

Parmi les présents, il y avait évidemment manu (président de Parinux) et Julia (celle qui a organisé la présentation). Qu'ils soient ici publiquement remerciés pour avoir rendu possible cette présentation. Il y avait aussi dup et toady, deux (anciens ?) Aldiliens. Ces deux-là, Sabine (trésorière de Parinux) et moi sommes partis dîner chez Mémère Paulette, super resto où on a super mangé évidemment :) . Toady nous a fait une démonstration de son Wolfotrack, un Wolfenstein 3D qui permet de killer des connexions réseau. Excellent. La bouffe était bonne, la soirée excellente. Que du bon. Je suis prêt à recommencer. Un LUG serait intéressé par une conf ? :)

mardi, mai 6 2008

Ajout des nouvelles colonnes statistiques sur les tables

pgAdmin affichait quelques informations sur les statistiques. J'ai ajouté les nouvelles colonnes de la 8.3 (« live tuples », « dead tuples », « HOT updated tuples »), ainsi que les horodatages sur le VACUUM et l'ANALYZE dans les statistiques disponibles à partir de la liste des tables. Cela donne ces deux jolis screenshots :

Table Stats (list of table)

et

Table Stats (details on one table)

Deux patchs appliqués coup sur coup, je suis plutôt content de moi :) maintenant, il faudrait voir à faire en sorte que les colonnes se dimensionnent automatiquement suivant le texte placé dans la colonne.

Deux « jolis » posters créés avec Inkscape

Vendredi dernier, j'ai beaucoup « joué » avec Inkscape. Mon but principal était de créer l'équivalent des posters Oracle sur les tables DBA. J'ai donc créé un poster sur les catalogues statistiques de PostgreSQL (ça s'affiche très mal sous firefox Beta 5, faites plutôt un clic droit et « Sauvegarder sous » et affichez-le avec Inkscape).

Ensuite, j'ai travaillé à dessiner un schéma des catalogues PostgreSQL (là, par contre, ça s'affiche plutôt bien... mais que ça ne vous empêche pas de le sauvegarder pour le regarder avec Inkscape) et précisant les relations entre chaque catalogue. C'est un schéma qui est demandé de temps à autre sur les listes de discussion. C'est donc encore un TODO à barrer de ma liste :)

Tout commentaire bienvenu évidemment.

PS : Inkscape, c'est trop de la balle grave :)

Ajout d'une colonne Owner sur les listes d'objets dans PostgreSQL

Mon dernier patch date de... pfiou... fin d'année 2007. C'est pas tout à fait vrai, j'ai fait une modif la semaine dernière qui permet d'éviter un bon nombre de messages d'avertissements de g++, version 4.2 (la version de la 8.04 d'Ubuntu). Mais point de nouvelles fonctionnalités.

Je voulais ajouter quelques informations sur les listes d'objets lorsqu'on clique sur un noeud, notamment taille (pour les objets physiques comme les tables et les index) et propriétaire. Comme je me suis aperçu que la taille est déjà disponible sur l'onglet Statistiques, je me suis concentré sur l'ajout du propriétaire des objets. Patch écrit hier, validé par Dave ce matin, commité par moi-même ce midi.

Le screenshot obligatoire : Owner column for objects list

Et voilà, rien de plus. Seulement maintenant (ie à partir de la prochaine version majeure), vous disposez du nom des propriétaires des objets listés.

PS : un autre patch est en attente, il ajoute bon nombre de nouvelles statistiques provenant des versions 8.2 et 8.3 de PostgreSQL.

lundi, avril 28 2008

Traduction gettext et mémoire

Ça fait un petit moment que je cherche à terminer ma relecture complète des fichiers .po français du projet PostgreSQL. C'est tellement long que la démotivation régnait sur ce projet. Le problème est de relire des milliers de lignes (2847 rien que pour le plus gros, à savoir postgres.po), de modifier de mémoire pour obtenir les mêmes traductions sur les différentes versions. La mémoire pose problème dans ce cas car il est difficile de se rappeler la traduction d'une certaine phrase... manuellement, c'est mission impossible. Aligner les sorties des options est simple comparé à ce jeu de mémoire.

Dimanche dernier, je me suis rappelé qu'on m'avait parlé d'un système de mémoire gettext. En fait, l'idée est tout bête. Pour éviter de traduire plusieurs fois la même phrase, un outil gettext propose une traduction qu'il récupère d'un mémoire. J'avais auparavant aucune idée sur la façon de créer ce mémoire. Mais dimanche, une idée a subitement germé : la version 8.3 a été entièrement relue, ce fut long et fastidieux mais c'est fait. On peut donc se servir de ces traductions déjà vérifiées comme mémoire pour les autres versions.

J'ai donc commencé à chercher des outils pour m'aider en me disant que, dans le pire des cas, j'écrirais ces outils. Comme d'habitude, pas besoin, les outils existent déjà. Donc voici un petit résumé...

msgen permet la création d'une mémoire gettext. Avec ces commandes, j'ai créé un sous répertoire contenant le mémoire pour chaque .po particulier de PostgreSQL:

cd head
mkdir ../memoire
for fichier in *.po
do
  LANG=C msgen -o ../memoire/${fichier}t $fichier
done

Ensuite, il a fallu combiner la mémoire des traductions de la dernière version (la 8.3) avec les traductions des versions précédentes. Cet assemblage nécessite l'outil msgmerge :

for fichier in *.po
do
 mv $fichier ${fichier}.bak
 echo -n "$fichier "
 LANG=C msgmerge --no-wrap -N -o $fichier ../memoire/${fichier}t ${fichier}.bak
done

L'option --no-wrap empêche msgmerge de redimensionner les lignes, histoire d'avoir un diff le plus petit possible. Quant à l'option -N, elle permet de désactiver les recherches inexactes car je veux absolument que la phrase en anglais en version 8.3 corresponde exactement à la phrase en anglais d'une version antérieure pour qu'un remplacement de la traduction puisse intervenir.

Après quelques vérifications, quelques modifications de dernières minutes sur la version 8.3 (et oui, même après validation, il y a encore des retouches à faire), j'ai enregistré les modifs. Évidemment, il reste encore des soucis. Mais un grand nombre de différences de traduction a été résolu grâce à cela. Je vais utiliser les traductions actuelles... si je tombe sur un problème, il sera rapidement corrigé sur toutes les versions.

mardi, avril 22 2008

Enfin une recherche sur docs.postgresqlfr.org

Depuis le temps que je voulais le faire ! Bref, peu importe.

Le site de la documentation française de PostgreSQL dispose enfin de son propre moteur de recherche, utilisant évidemment PostgreSQL 8.3 et la recherche plein texte. Cela n'a demandé que l'ajout d'un formulaire sur la page d'index (toujours en HTML) et l'ajout d'une page PHP pour la connexion à la base, l'exécution de la requête et la récupération des résultats. Bon, le code n'est pas très propre mais le principal est là : ça fonctionne ! (ça a demandé aussi l'écriture d'un script d'intégration de la doc dans la base, mais c'est le côté invisible pour les utilisateurs)

J'ai tout mis dans le SVN de la traduction. Pour les curieux, c'est ici.

La suite est prévisible : rédaction d'un document développeur, d'un document utilisateur, nettoyage du code, ajout de quelques fonctionnalités (l'addon Firefox est le premier qui me vient en tête).

lundi, avril 7 2008

PGSnap 0.1.0

Voilà mon nouveau projet qui se base sur l'outil OraSnap d'Oracle. Cet outil crée un ensemble de fichiers HTML décrivant l'état d'une base de données Oracle. Donc, voilà, j'ai fait la même chose pour PostgreSQL. Il n'y a évidemment pas une réelle correspondance entre les deux car certaines informations sont disponibles sur Oracle et pas sur PostgreSQL et vice versa. Néanmoins, la majorité des infos systèmes de PostgreSQL est disponible.

Comment cela s'installe ? très simplement. Vous devez avoir installé la version en ligne de commande de PHP (php5-cli sous Ubuntu) ainsi que le pilote PostgreSQL pour PHP (php5-pgsql). Ensuite, il suffit de récupérer le tar.gz de PGSnap et de le déballer dans votre répertoire personnel.

Comment cela s'utilise ? très simplement aussi. Vous exécutez PGSnap sur la ligne de commande. La syntaxe est donnée avec l'option « --help » :

This is pgsnap.php 0.1.0.
Usage:
  pgsnap.php [OPTIONS]... [DBNAME]
General options:
  -d DBNAME       specify database name to connect to
                  (default: "guillaume")
  --help          show this help, then exit
  --version       output version information, then exit
Connection options:
  -h HOSTNAME     database server host or socket directory
                  (default: "localhost")
  -p PORT         database server port (default: "5432")
  -U NAME         database user name (default: "guillaume")

Les connaisseurs remarqueront que ça correspond beaucoup aux options de connexion des outils PostgreSQL en ligne de commande :)

Bref, « ./pgsnap.php mabase » lancera le script PGSnap sur la base de données mabase et générera un rapport qui sera stocké dans le répertoire mabase_snap_20080402. Si je l'exécute sur la base pagila, cela donne ce résultat. Pas mal, non ? :)

Il reste encore pas mal de choses à coder, je reste actif sur ce projet (qui se trouve d'ailleurs sur pgFoundry.org) pour aboutir à une version complète rapidement. Il restera à enjoliver les pages web, mais j'avoue que mes talents de designer sont assez primitifs.

vendredi, avril 4 2008

GLMF no 104

Pas d'article spécifique sur PostgreSQL dans ce numéro de GNU/Linux Magazine France. En effet, j'ai un peu tardé avant de m'y mettre et les vacances que j'ai prises début mars 2008 n'ont pas arrangé la situation. Cela étant dit, un article est déjà écrit et accepté. Il fera partie du numéro 105.

En attendant, je viens de voir un gros article sur le FOSDEM 2008 avec un résumé d'un bon nombre de conférences. Cinq résumés (sur 22) parlent de PostgreSQL. Ils concernent les conférences suivantes :

  • « PostgreSQL.org infrastructure » ;
  • « PostgreSQL 8.3 performance » ;
  • « search.postgresql.org » ;
  • « 2-phase commit for PostgreSQL » ;
  • « PostgreSQL HA options ».

À lire accompagné de mon résumé sur FOSDEM 2008.

Encodage de la documentation PostgreSQL

En début de semaine, j'ai modifié l'encodage des documents XML de la documentation PostgreSQL. Nous sommes passés de ISO-8859-1 à ISO-8859-15 parce que nous utilisons le caractère œ (e dans l'o). Comme tidy ne gère pas l'ISO-8859-15 mais accepte l'UTF-8, il a fallu rajouter une étape pour recoder l'ISO-8859-15 en UTF-8 avant de passer les fichiers à tidy.

Pourquoi ne pas avoir passé les documents en UTF-8 directement ? tout simplement parce que ça aurait fait beaucoup de modifs dans les fichiers pour un résultat identique. Voilà. Uniquement pour éviter de modifier tous les fichiers en profondeur.

Bref, tout ça pour dire que les caractères spécifiques au codage ISO-8859-15 devraient apparaître correctement maintenant.

samedi, mars 22 2008

La puissance d'XMLRPC

Allez, un billet technique pour une fois... ça ne peut pas faire de mal :)

Je cherchais un moyen de saisir rapidement un grand nombre de tickets dans le trac de PostgreSQLfr.. J'ai fini par trouver XmlRpcPlugin qui, comme son nom l'indique, est un plugin XMLRPC pour trac. L'installation est simple et rapide à condition d'avoir une version 0.10 de trac. L'écriture d'un script Python pour saisir les tickets est super facile. Voici un petit exemple :

import os,glob
import xmlrpclib

url = "http://user:pwd@svn.postgresqlfr.org/login/xmlrpc"
server = xmlrpclib.ServerProxy(url)

listeFichiers = glob.glob("*.xml")
listeFichiers.sort()

for fichier in listeFichiers:
    print fichier
    print server.ticket.create("Traduction de %"%(fichier), '',
       {"type":"amelioration",
        "priority":"mineure",
        "component":"relecture",
        "milestone":"PostgreSQL %s"%(version),
        "version":"%s.x"%(version)
       });


Hmmm, cette version du script n'est pas testée, j'attends que le plugin soit installé sur le trac, mais j'ai confiance :)

vendredi, septembre 28 2007

Activités libresques

Ça fait un bon moment que je n'ai pas parlé de mes activités dans le libre. Même si je reste silencieux, je continue à participer. C'est de la traduction et du développement.

Au niveau de la traduction, en dehors de la mise à jour des manuels pour les nouvelles versions mineures de PostgreSQL, j'ai beaucoup travaillé sur les fichiers .po des différentes versions. Nous sommes à 100% pour toutes les versions stables (à partir de la 7.4) mais surtout, la qualité est bien meilleure.

Au niveau développement, cela ne concerne que pgAdmin. Je viens de proposer plusieurs patchs pour améliorer la compatibilité du futur PostgreSQL 8.3 (Patch to change owner of language, Patch to add parameters' value to a function, Patch to add typmod's functions to a type's creation statement, Patch to enable/disable rule on a table). Malheureusement, la plupart de ces patchs ne feront pas partie de pgAdmin 1.8 (pour laquelle nous sommes presque en RC).

Bref, ça avance. Je pense que le mois d'octobre sera dédié à deux projets libres : la mise à jour du manuel de PostgreSQL pour la 8.3 (dont la beta 1 devrait très rapidement sortir), et de nouveaux patchs pour pgAdmin (en espérant que la branche 1.8 soit créée, ce qui me permettra de vraiment avancer sur des grosses nouveautés).

lundi, août 20 2007

Deux liens particulièrement intéressants

J'ai un vrac en cours mais j'ai pas le courage de le finir donc je fais un court billet avec les deux liens très très bons du jour.

securing your postgresql database, un peu long mais tellement bien que vous ne pouvez pas passer à côté. Cet article explique comment sécuriser un cluster PostgreSQL d'une façon et très didactique. Le gros bonus des articles de Depesz, c'est qu'ils sont remplis d'exemples plutôt bien trouvés dans l'ensemble.

Monoport from the shell. Il existe de nos jours quantité de sites permettant de coller du texte et d'avoir un lien permettant d'y accéder de nouveau (rafb.net par exemple, mais aussi monoport, pastebin, etc.). Pour cela, il faut démarrer son navigateur préféréa, aller sur le site en question et y coller le texte. Cet article propose en téléchargement un script qui vous permet de balancer un fichier directement sur monoport. Vous pouvez aussi lui envoyer le texte sur son stdin :

 psql -l | monoport

Et hop ma liste de bases dans mon cluster sera envoyé sur monoport. L'outil affiche un lien qui correspond à l'adresse où se trouve votre texte. Excellent :)

jeudi, août 9 2007

Enfin un thread passionnant sur pgsql-general

Je me suis fait environ 600 mails que j'avais en retard sur pgsql-general. Le thread le plus intéressant a été « a few questions (and doubts) about xid ». Il donne de nombreuses informations sur le fonctionnement de l'identifiant de transaction dans PostgreSQL. À lire.

jeudi, juillet 12 2007

pgday.it 2007, RMLL 2007

I think the french guys were the only one who didn't blog (in english) on pgday.it so let's try to put an end to this :)

img-20.jpg

We really had a great time in Prato. The complete pgday.it staff (guys and girls) was impressive. Talks were very interesting, at least the advanced ones. It's a bit sad that some talks were so small, Simon's one for example. It's also sad that no dev room were available. But having a chance to meet our friends in real life was something we were eager to do. Well, I think this event was a huge success and I'm already waiting for next year's pgday :) A really big kudos to our italian team.

img-8.jpg

RMLL 2007 is a french free software event that last five days. Each year, they choose a different city. This time, it was in Amiens. PostgreSQLfr had a booth at RMLL for the second time. Stéphane and I had quite some visitors. Many of them told us that the Sun benchmark will help them to promote PostgreSQL at work. I didn't have the time to look at them now but it makes them happy, so thanks Sun, thanks Josh. This benchmark will really help us :) We also gave many flyers and stickers, and talked with many IT professionnals. We still lack some goodies (the italian staff has a lot of them, really different... I was really impressed by that). Unfortunately, mozilla-europe wasn't there so I couldn't ask them about their european group and the way they created it. I'll find another way to get in touch with them. This can help us to bring up the european PostgreSQL group.

I took some pictures that you can see here :

I'll try to put them on flickr when I will have some time.

RMLL 2007

Suite à quelques soucis réseau sur les stands (et à pas de réseau à l'hôtel... grmbl), il m'a été difficile d'écrire un billet sur les RMLL 2007. Il y a peu de monde sur les stands ce matin, donc j'en profite.

Commençons par l'organisation qui est super efficace (en tout cas, c'est mon avis et je n'ai entendu que des compliments sur ce point). Dès l'enregistrement, on récupère une petite malette contenant les tickets RU, un plan d'Amiens, quelques prospectus sur des activités culturelles et évidemment le planning des conférences. À ce sujet, le planning est un peu difficile à comprendre. L'accueil est sympa, pas d'attente, pas de longues queues (j'avoue, je suis arrivé vers 17h... ceux arrivés à 8h ou la veille n'ont peut-être pas le même son de cloche :) ).

Le village associatif est assez grand, plutôt bien organisé là-aussi. Chaque association a une grande table, une jolie nappe bleue et de l'espace pour afficher les posters, montrer les tshirts en vente, etc. Il y a évidemment les habitués de cette grande messe du logiciel libre : OpenOffice.org, OpenBSD, Mozilla, Mandriva, Gnome, etc. Les têtes sont connues pour la plupart,

Question conf, je n'ai eu l'occasion d'aller qu'à celle d'Alan Cox, sur les noyaux SMP. Après 10 minutes avec des gens qui entraient, sortaient, entraient, sortaient... la plupart qui voulait seulement voir Alan Cox, j'en ai eu marre et je me suis cassé. Donc pour l'instant, aucune conf à mon actif.

Du coup, je suis resté sur le stand. Pas mal de personnes sont passées pour discuter. Ils commencent tous par la même question : « hmmm, quelle différence entre MySQL et PostgreSQL ? ». Généralement, des questions plus intéressantes sont posées après cet espèce de passage obligé. Stéphane et moi avons donc rencontré un bon nombre de personnes qui utilisent PostgreSQL au quotidien ou qui comptent l'utiliser rapidement (souvent à cause du coût des licences Oracle). Beaucoup nous ont dit que le rapport de Sun sur les perfs comparées de PostgreSQL et Oracle leur ont donné du poids face aux concurrents. Bref, merci Josh :)

À chaque soirée son resto avec un groupe différent. Mardi, je ne me rappelle plus du nom du resto mais le serveur était particulièrement con. Le repas s'est quand même bien passé. Il y avait manu et Julia (de Parinux), Sophie, Célia (la fille de Sophie) et Gilles (les trois d'OpenOffice.org), et enfin Véro (LinuxAzur). On a vraiment passé un bon moment, si ce n'est qu'il faisait super froid. Mercredi soir, Stéphane et moi avons dîné avec le groupe eof (École Ouverte de la Francophonie) et Alternatives87. Là aussi, super repas (superbe tajine de veau :) ), grosse discussion... génial.

Seul bémol de ces RMLL actuellement : le réseau. On a galéré sévère. Les connexions SSH sont coupées de temps à autre. L'accès au web est compliqué (tout du moins au début). Et seuls les ports HTTP, HTTPS, et SSH sont autorisés. Pour l'IMAP, vous pouvez toujours courir... c'est dommage quand on voit que le reste de l'organisation est nickel.

samedi, juillet 7 2007

Prato 2 : pgdays.it, confs techniques (enfin :) )

Beaucoup de bonnes conférences aujourd'hui, principalement celles des hackers PostgreSQL.

Josh a ouvert le bal avec une conférence sur les nouveautés de PostgreSQL 8.3. Il a d'abord confirmé qu'il fallait de plus en plus de temps pour valider les patchs que pour les écrire... du coup, il y a quelques bouchons sur la voie de la 8.3 mais cela devrait quand même déboucher sur une version vraiment majeure (en tout cas plus que la 8.2). Sortie maintenant prévue en septembre/octobre (de cette année :) ). D'après lui, les performances de la 8.2 se situent entre MySQL5 et Oracle. En dehors de ce commentaire subjectif (à mon avis), il a entamé la liste des améliorations de la 8.3 : Hot updates (j'ai pas bien pigé le fonctionnement, mais il semble que ça ne fera gagner énormément en perfs que pour peu d'applications), amélioration du cache des requêtes, des ORDER BY...LIMIT, des checkpoints, de l'autovacuum. La réduction du volume des WAL pour les opérations COPY et CLUSTER devrait être un des points majeurs de cette version. Il y aurait aussi une grosse amélioration des parcours séquentiels dans le cas où plusieurs backends font le même seqscan en même temps mais j'avoue que là non plus je n'ai pas pigé comme cela devait fonctionner. Dans les améliorations sympas, le XML dans core, la gestion des ENUM, les curseurs qu'on peut mettre à jour, l'index advisor (que Josh lui-même n'a pas voulu expliquer :) ), le OLAP window (ça, ce fut une découverte pour moi, je croyais que Gavin n'avait pas eu le temps de terminer ce patch et qu'il avait donc été repoussé pour la 8.4).

Il a poursuivi sur une deuxième conf : cinq ensembles de conseils pour améliorer les performances. Absolument génial. Le contenu est déjà bien connu, certains points méritent d'être testés, mais dans l'ensemble c'est du très bon.

Hans-Jurgen Schonig a fait une prestation très remarqué. Il était marrant, simple, et compréhensible sur un sujet plutôt complexe : la réplication, et notamment la réplication multi-maître. On a eu droit à un vrai show, c'était excellent :)

continuent est venu faire sa pub, donc je n'en parlerais pas plus. Je me suis juste bien emmerdé pendant cette conf.

Mitani a présenté PGCluster et PGCluster2. En bref, utiliser le premier si 90% de vis requêtes sont des requêtes de lecture. Sinon utiliser le deuxième. Sachez tout de même que les performances sont assez décevantes.

La conférence d'Oleg Bartunov sur TSearch2 était géniale. Seul bémol, sa façon à passer très rapidement de slide en slide, parfois même en marche arrière... difficile de suivre dans ces conditions. Néanmoins, il a abordé beaucoup de points sur les différentes possibilités de TSearch2 et ajouté quelques infos sur la version qui sera incluse dans la 8.3. Il faut absolument que je récupère les slides d'Oleg (il me semble qu'il a utilisé celles de sa présentation lors de PGCon2007).

La pause déjeuner m'a permis de discuter beaucoup avec Dave Page pendant que Jean-Paul se faisait interviewer avec de nombreux hackers. Nous avons échangé quelques idées sur ce qu'il fallait faire pour la prochaine version de pgAdmin. J'ai du boulot en vue... Attendez-vous aussi à la première beta vendredi de cette semaine ou peu après.

L'après-midi a été moins intéressante, peut-être aussi est-ce dû à la fatigue. David Fetter a fait deux conférences très intéressantes sur DBILink et PL/Perl. Je ne suis pas un adorateur de Perl mais j'ai quand même été séduit par les deux confs de David. Beaucoup d'humour, beaucoup d'infos, une envie de faire participer le public (ce qui est bien, ça a un peu réveillé tout le monde... entre le repas et la chaleur, tout le monde peinait).

Andreas a fait une conf intéressante sur son module tablelog. Je vois bien son intérêt mais aussi son gros inconvénient. Un INSERT sur une table tracée revient à deux opérations d'écriture (une pour la table tracée, une autre pour la table de log).

Il y a eu ensuite une conférence sur PostgreSQL versus MySQL. Je ne vois pas l'intérêt de ce genre de conférences, donc j'ai zappé.

La dernière conférence était vraiment excellente. Simon Riggs a tenté d'expliquer un maximum de choses sur PITR en une demi-heure. Mission impossible, mais en fait il s'est quand même bien débrouillé. J'en ai un peu discuté avec lui après. Pour moi, sa conf aurait dû durer deux heures. Enfin, l'important, c'est qu'il a réussi à démontrer la robustesse de PITR et c'est à mon avis le plus important pour les nouvelles fonctionnalités.

Après les confs, il y a eu une réunion sur la constitution d'un groupe européen. Peu de choses en sont sorties. Le plus important a été, à mon avis, qu'on se rencontre tous (enfin presque tous), qu'on ait un visage sur chaque nom, sur chaque pseudo. Ça aide à s'unir, à s'entraider. Le reste va pouvoir débuter sur la liste de discussions.

La galerie du jour...

vendredi, juillet 6 2007

Prato 1 : pgdays.it, conférences utilisateurs

Nous avons commencé par un petit déjeuner avec Oleg et Simon. L'université Monarsh est très proche de l'hôtel, nous y arrivons sans peine. L'organisation là-bas est vraiment impressionnante. L'enregistrement se fait simplement. Chaque visiteur reçoit un sac PostgreSQL contenant : un bloc note, un stylo, un dossier avec newsletter (en italien seulement), le programme de la pub et un magazine... sans compter le live CD pgdays.it. L'équipe italienne est nombreuse et active.

Au niveau des conférences, deux salles, une spéciale pour les italiens, une autre internationale. Des casques sont proposés pour obtenir une traduction en direct de la conférence. L'initiative est excellente.Malheureusement, une des traductrices a une voix vraiment enrouée, l'autre laisse penser qu'elle mâche son chewing gum pendant qu'elle traduit. Quant au contenu des confs, ce sont surtout des « use cases », ce qui m'intéresse moyen. La conférence sur JPUG est très intéressante malgré tout (ce n'est pas parce que Ishikawa m'a fourni le TShirt que m'a offert Hiroshi Saito que je dis ça :) ).

La galerie du jour...

jeudi, juillet 5 2007

Prato 0 : Florence

Après une bonne grosse grasse-matinée, nous avons pris notre petit déjeuner en compagnie de Josh Berkus et David Fetter dans un petit café d'une place.

Petit déjeuner dans Prato

David nous a appris d'ailleurs qu'il avait une nette préférence en terme de stabilité pour pgbouncer (« pgpool is too crashy »). Puis nous avons pris le train pour Florence. Comment dire ? la ville est magnifique, il y a des monuments et des musées partout. Nous avons visité la cathédrale, un magnifique bâtiment richement décoré et coloré.

Cathédrale Cathédrale (intérieur)

Nous ne sommes pas monté car la faim commençait à se faire sentir. Nous avons cherché un bon moment avant de trouver quelque chose qui ne ressemble pas vraiment à un piège à touristes.

Petit déjeuner dans Prato

L'endroit est vraiment excellent. On a bien mangé et bien bu dans une bonne athmosphère... bref, on a bien profité. Nouvelle balade,

Petit déjeuner dans Prato

visite d'un musée avec Jean-Paul et enfin le retour à Prato. Je dis « enfin » car nos pieds ont souffert l'enfer. Arrivés à l'hôtel, nous n'avons pas le temps de nous réposer que Frédérico Campoli nous prévient d'un repas prévu le soir. Rendez-vous au PLUG... Au programme, un restaurant local pour profiter des spécialités locales (à manger et à boire), discussions avec Magnus Hagander, arrivée de Dave Page, Greg Stark Simon Riggs et Oleg Bartunov.

La galerie du jour...

- page 2 de 8 -