samedi, juillet 7 2007

Prato 2 : pgdays.it, confs techniques (enfin :) )

Beaucoup de bonnes conférences aujourd'hui, principalement celles des hackers PostgreSQL.

Josh a ouvert le bal avec une conférence sur les nouveautés de PostgreSQL 8.3. Il a d'abord confirmé qu'il fallait de plus en plus de temps pour valider les patchs que pour les écrire... du coup, il y a quelques bouchons sur la voie de la 8.3 mais cela devrait quand même déboucher sur une version vraiment majeure (en tout cas plus que la 8.2). Sortie maintenant prévue en septembre/octobre (de cette année :) ). D'après lui, les performances de la 8.2 se situent entre MySQL5 et Oracle. En dehors de ce commentaire subjectif (à mon avis), il a entamé la liste des améliorations de la 8.3 : Hot updates (j'ai pas bien pigé le fonctionnement, mais il semble que ça ne fera gagner énormément en perfs que pour peu d'applications), amélioration du cache des requêtes, des ORDER BY...LIMIT, des checkpoints, de l'autovacuum. La réduction du volume des WAL pour les opérations COPY et CLUSTER devrait être un des points majeurs de cette version. Il y aurait aussi une grosse amélioration des parcours séquentiels dans le cas où plusieurs backends font le même seqscan en même temps mais j'avoue que là non plus je n'ai pas pigé comme cela devait fonctionner. Dans les améliorations sympas, le XML dans core, la gestion des ENUM, les curseurs qu'on peut mettre à jour, l'index advisor (que Josh lui-même n'a pas voulu expliquer :) ), le OLAP window (ça, ce fut une découverte pour moi, je croyais que Gavin n'avait pas eu le temps de terminer ce patch et qu'il avait donc été repoussé pour la 8.4).

Il a poursuivi sur une deuxième conf : cinq ensembles de conseils pour améliorer les performances. Absolument génial. Le contenu est déjà bien connu, certains points méritent d'être testés, mais dans l'ensemble c'est du très bon.

Hans-Jurgen Schonig a fait une prestation très remarqué. Il était marrant, simple, et compréhensible sur un sujet plutôt complexe : la réplication, et notamment la réplication multi-maître. On a eu droit à un vrai show, c'était excellent :)

continuent est venu faire sa pub, donc je n'en parlerais pas plus. Je me suis juste bien emmerdé pendant cette conf.

Mitani a présenté PGCluster et PGCluster2. En bref, utiliser le premier si 90% de vis requêtes sont des requêtes de lecture. Sinon utiliser le deuxième. Sachez tout de même que les performances sont assez décevantes.

La conférence d'Oleg Bartunov sur TSearch2 était géniale. Seul bémol, sa façon à passer très rapidement de slide en slide, parfois même en marche arrière... difficile de suivre dans ces conditions. Néanmoins, il a abordé beaucoup de points sur les différentes possibilités de TSearch2 et ajouté quelques infos sur la version qui sera incluse dans la 8.3. Il faut absolument que je récupère les slides d'Oleg (il me semble qu'il a utilisé celles de sa présentation lors de PGCon2007).

La pause déjeuner m'a permis de discuter beaucoup avec Dave Page pendant que Jean-Paul se faisait interviewer avec de nombreux hackers. Nous avons échangé quelques idées sur ce qu'il fallait faire pour la prochaine version de pgAdmin. J'ai du boulot en vue... Attendez-vous aussi à la première beta vendredi de cette semaine ou peu après.

L'après-midi a été moins intéressante, peut-être aussi est-ce dû à la fatigue. David Fetter a fait deux conférences très intéressantes sur DBILink et PL/Perl. Je ne suis pas un adorateur de Perl mais j'ai quand même été séduit par les deux confs de David. Beaucoup d'humour, beaucoup d'infos, une envie de faire participer le public (ce qui est bien, ça a un peu réveillé tout le monde... entre le repas et la chaleur, tout le monde peinait).

Andreas a fait une conf intéressante sur son module tablelog. Je vois bien son intérêt mais aussi son gros inconvénient. Un INSERT sur une table tracée revient à deux opérations d'écriture (une pour la table tracée, une autre pour la table de log).

Il y a eu ensuite une conférence sur PostgreSQL versus MySQL. Je ne vois pas l'intérêt de ce genre de conférences, donc j'ai zappé.

La dernière conférence était vraiment excellente. Simon Riggs a tenté d'expliquer un maximum de choses sur PITR en une demi-heure. Mission impossible, mais en fait il s'est quand même bien débrouillé. J'en ai un peu discuté avec lui après. Pour moi, sa conf aurait dû durer deux heures. Enfin, l'important, c'est qu'il a réussi à démontrer la robustesse de PITR et c'est à mon avis le plus important pour les nouvelles fonctionnalités.

Après les confs, il y a eu une réunion sur la constitution d'un groupe européen. Peu de choses en sont sorties. Le plus important a été, à mon avis, qu'on se rencontre tous (enfin presque tous), qu'on ait un visage sur chaque nom, sur chaque pseudo. Ça aide à s'unir, à s'entraider. Le reste va pouvoir débuter sur la liste de discussions.

La galerie du jour...