Mot-clé - pgfoundry

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, avril 7 2008

PGSnap 0.1.0

Voilà mon nouveau projet qui se base sur l'outil OraSnap d'Oracle. Cet outil crée un ensemble de fichiers HTML décrivant l'état d'une base de données Oracle. Donc, voilà, j'ai fait la même chose pour PostgreSQL. Il n'y a évidemment pas une réelle correspondance entre les deux car certaines informations sont disponibles sur Oracle et pas sur PostgreSQL et vice versa. Néanmoins, la majorité des infos systèmes de PostgreSQL est disponible.

Comment cela s'installe ? très simplement. Vous devez avoir installé la version en ligne de commande de PHP (php5-cli sous Ubuntu) ainsi que le pilote PostgreSQL pour PHP (php5-pgsql). Ensuite, il suffit de récupérer le tar.gz de PGSnap et de le déballer dans votre répertoire personnel.

Comment cela s'utilise ? très simplement aussi. Vous exécutez PGSnap sur la ligne de commande. La syntaxe est donnée avec l'option « --help » :

This is pgsnap.php 0.1.0.
Usage:
  pgsnap.php [OPTIONS]... [DBNAME]
General options:
  -d DBNAME       specify database name to connect to
                  (default: "guillaume")
  --help          show this help, then exit
  --version       output version information, then exit
Connection options:
  -h HOSTNAME     database server host or socket directory
                  (default: "localhost")
  -p PORT         database server port (default: "5432")
  -U NAME         database user name (default: "guillaume")

Les connaisseurs remarqueront que ça correspond beaucoup aux options de connexion des outils PostgreSQL en ligne de commande :)

Bref, « ./pgsnap.php mabase » lancera le script PGSnap sur la base de données mabase et générera un rapport qui sera stocké dans le répertoire mabase_snap_20080402. Si je l'exécute sur la base pagila, cela donne ce résultat. Pas mal, non ? :)

Il reste encore pas mal de choses à coder, je reste actif sur ce projet (qui se trouve d'ailleurs sur pgFoundry.org) pour aboutir à une version complète rapidement. Il restera à enjoliver les pages web, mais j'avoue que mes talents de designer sont assez primitifs.