vendredi, avril 18 2008

Nouveau petit coup d'oeil à KDE 4

Mon premier test de KDE4 a été catastrophique. Même si tous les développeurs de KDE hurlent sur les toits qu'il s'agit d'une version préliminaire ou pour développeurs, c'est quand même très mauvais pour la renommée.

J'ai commencé à utiliser la version KDE4 de Kate il y a une semaine et je dois avouer qu'elle m'a beaucoup plu. Ce qui m'a le plus attiré, c'est la recherche style Firefox. La suppression des dialogues me semble une bonne idée pour fluidifier l'utilisation d'une application et donc sa rapidité d'utilisation. Du coup, j'ai voulu tester la version KDE4 de konsole. Là-aussi, très agréablement surpris. La recherche sur une console, c'est une excellente idée.

J'ai de nouveau testé KDE4 suite à mon passage à Hardy Heron et là-aussi, j'ai été de nouveau impressionné. L'équipe de KDE a fait de gros progrès sur le bureau lui-même. Et surtout, installer les paquets « -kde4 » pour avoir les versions KDE4 des différentes applis change énormément les choses. Ça en devient pratiquement utilisable :)

Enfin, j'ai testé okular. Cette nouvelle version de kpdf (qui déjà est un excellent visualisateur de PDF) est exceptionnelle. J'adore la possibilité d'annoter les fichiers PDF, j'adore la recherche qui filtre les pages ne contenant pas les mots recherchés, j'adore l'affichage du plan. C'est vraiment un outil phare du projet.

Pourquoi je reste toujours sous KDE3 ? principalement pour deux raisons :

  • je n'ai pas trouvé de moyen pour afficher KNetworkManager qui est un outil essentiel dans ma vie d'informaticien... beaucoup plus largement, je n'ai pas trouvé de moyen d'afficher les applets (je ne parle pas des widgets) ;
  • certains outils n'ont revus pour KDE4, notamment K3B et digikam.

Cela étant dit, je ne serais pas étonné d'y passer sous peu.

La lecture de ce billet (RE: Nice Improvements Needed in KDE, by Bruce Byfield) est particulièrement intéressant pour noter l'évolution de KDE4 sur ces quatre derniers mois.

dimanche, août 22 2004

Traduction avec KDE

Dans un précédent billet, je vous indiquais que je testais certaines applications KDE pour mes traductions. J'en avais oublié un, le plus important de tous : kompare. Ce logiciel est une simple interface KDE du programme diff. Je l'utilisais déjà beaucoup mais ça devient de pire en pire :)

Voici donc mon tiercé gagant :

  • kompare ;
  • cervisia ;
  • kate.

J'en profite pour préciser que cervisia sait apparemment faire un ajout récursif. Il s'agit d'une option cachée dans la fenêtre des options. J'aimerais mieux qu'ils placent une case à cocher sur le dialogue d'ajout. Ça permettrait de se rattraper en cas d'oubli.

samedi, août 21 2004

LFS et KDE

J'ai commencé la traduction de LFS en début d'après-midi. Je viens à peine de m'arrêter. Pfiou... dur boulot.

Pour mes traductions, j'ai toujours utilisé la ligne de commande que ce soit pour mes dépôts CVS ou pour appeller mon éditeur favori vim. Pour être franc, cela a toujours été suffisant. Donc, je ne sais pas ce qui m'a pris aujourd'hui de vouloir tester l'interface graphique que propose KDE. Je me suis dit dès le début que j'arrêterais rapidement ce test car j'avais peur de perdre trop de temps avec une interface graphique. Finalement, il est 23h43 et j'ai arrété de traduire pour écrire ce billet. L'expérience est plus que concluante. J'ai utilisé cervisia, une interface de CVS pour KDE, simple mais rapide et efficace. Seul petit regret, cervisia ne gère pas un ajout du répertoire et de son contenu en une seule demande. Pour l'édition des fichiers XML, j'ai pris Kate. Là aussi, simple et efficace. Je ne sais pas si Kate sait corriger l'orthographe sur un fichier XML mais cette question mérite quelques investigations. Bref, je suis ravi. Alors que les développeurs KDE viennent de sortir KDE-3.3 (que je n'ai pas encore, zut), je m'enthousiasme devant les possibilités de KDE-3.2. Et mieux encore, les rumeurs de l'Akademy semble prometteurs pour l'avenir de KDE.

Concernant la traduction, j'ai plutôt bien avancé aujourd'hui. J'ai terminé les chapitres 1, 2, 3, 4, 8, 9 et le prologue. Restent les deux mastodontes, les chapitres 5 et 6, ainsi qu'un autre petit chapitre. Les choses sérieuses commencent donc demain... en utilisant KDE pour de bon :)