Mot-clé - Valeria Bruni Tedeschi

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, mars 6 2006

« Munich »

Tenir 2h40 dans une salle, pour moi, ça n'est pas simple. Surtout sans avoir mangé...

Et bien, je n'ai pas trouvé « Munich » long. J'avais un peu peur que cela soit manichéen. Pas du tout. C'est très bien filmé. Les acteurs sont très bons (il y a un paquet d'acteurs français dans ce film, l'action se déroulant assez souvent à Paris). J'avais aussi un peu peur que cela soit principalement basé sur l'action mais ce n'était pas ça : il y a une bonne partie où ils cherchent leur victime, où ils discutent, où ils se questionnent. La photo est formidable.

Bref, très très intéressant.

Seul petit bémol : je commence à en avoir marre de voir des tas de gens se faire tuer... je suis bien content que mon prochain film soit « Fauteuils d'orchestre », ce sera plus gai, plus léger.

vendredi, février 24 2006

« Un couple parfait »

C'est peut-être parce que je suis fatigué et d'humeur maussade mais j'ai trouvé ça d'un plat, d'un ennuyeux, d'un triste... pfiou... Évidemment, je m'attendais à ce que cela ne soit pas très gai (c'est quand même l'histoire d'un couple qui se sépare après 15 ans de vie commune) mais, en plus, c'est lent, c'est plaintif, c'est sans solution. Je n'ai pas aimé.

mardi, janvier 17 2006

« Le temps qui reste »

J'avais un peu peur que « Le temps qui reste » soit glauque ou très triste. C'est triste et mélancolique, mais ce n'est pas larmoyant et c'est essentiel. Melvil Poupaud est plus que crédible dans le rôle de ce trentenaire qui apprend qu'il va mourir dans peu de temps : il porte carrément le film de bout en bout. Même Jeanne Moreau est étonnante... surtout que je ne suis pas fan de cette actrice habituellement. Mais là, elle m'a épaté. La photo est particulièrement bien faite avec de jolis jeux de lumière.

En fait, c'est un « Les nuits fauves » en 100 fois meilleur, en 100 fois mieux joué, en 100 fois plus crédible... et surtout en 100 fois moins glauque.