Mot-clé - Tim Robbins

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, juin 6 2006

« The Secret Life of Words »

Encore un film que j'ai adoré. Almodovar l'a produit, Isabel Coixet l'a réalisé. Je suis impressionné par son talent.

L'histoire commence simplement. Un homme est brûlé très gravement sur une plateforme pétrolière. Une jeune infirmière va le rejoindre pour quelques jours, le temps qu'il soit transportable. Elle n'entend que via un appareil, il est momentanément aveugle. Et ils discutent...

Je n'avais pas de doute sur le talent de Tim Robbins mais j'ai découvert Sarah Polley. Elle est d'une sensibilité à fleur de peau, d'une fragilité. Elle m'a époustouflé. En fait, je l'ai redécouvert car je l'avais déjà vu dans De beaux lendemains (que j'avais moyennement apprécié) et dans Exotica. Je ne me rappelais plus d'elle mais je ne vais plus pouvoir l'oublier. Et cette petite voix off... conscience d'Hannah, Hannah petite ou fille d'Hannah. La photo et la bande son sont excellentes.

Une citation magnifique et qui guide ce film : « Parler de ce temps qu'il faut tuer avant qu'il ne nous tue. ».

Pour ceux qui veulent comprendre exactement qui est la petite voix off, lisez le commentaire de stockastrosen sur cette page du forum d'Allociné. Attention, c'est un vrai spoiler. À ne surtout pas lire si vous n'avez pas vu le film. À ne pas lire non plus si vous ne voulez pas être encore plus bouleversé. L'explication de stockastrosen est simple mais rend le film encore plus bouleversant.