Mot-clé - Léonardo Di Caprio

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, février 2 2007

« Blood Diamond »

Pour une fois que je peux voir un film la semaine de sa sortie, je n'allais pas me faire prier :)

Quel claque, ce film. Du début à la fin, malgré les 2h20 du film, on reste captivé et effrayé par cette vision de l'Afrique. Les scènes de guerre sont très impressionnantes mais le plus éprouvant, c'est l'éducation des gamins par les rebelles pour en faire des petits soldats. Sans parler du cynisme des diamantaires anglais. Et tout en étant affreux, moche, monstrueux dans les scènes de guerre, de meurtres, c'est aussi une superbe collection de paysage grandiose. Sans même y avoir mis les pieds, on peut aimer cette terre, ce continent... mais pas ses hommes, qu'ils soient Africains ou Anglais, noirs ou blancs. Seuls certains d'entre eux sont vraiment des saints : la journaliste (mais pas ses collègues), l'instituteur.

Comme le dit Kharsten dans les critiques spectateurs de allocine.fr, « il est loin le petit léo, beau gosse héro de Roméo & Juliette et Titanic ». Il y a peu « Les infiltrés », maintenant « Blood diamond ». Rien que ces deux-là comment une bien belle filmographie. Archer, ce baroudeur/mercenaire, est vraiment très crédible.

Une seule critique : l'histoire d'amour entre Archer et Maddy est vraiment baclée. Faut croire que le réalisateur est plus dans son élément avec les scènes d'action.

On résume : deux acteurs impeccables, une histoire bien ficelée, des images magnifiques et horribles à la fois. Je suis un peu emmerdé, j'ai l'impression que je viens de voir le meilleur film de l'année 2007. En tout cas, il sera très difficile de faire mieux.

CCA

Mise à jour : ne pas hésiter à lire l'article de Cinéma éducation ainsi que celui d'Amnesty International...