Mot-clé - Gérard Depardieu

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, mai 17 2007

« Michou d'Auber »

Un bon petit film, sympa, rigolo et touchant. Sympa mais sans plus. Au début, je me suis même demandé si j'avais eu raison de venir. Cela étant dit, Gérard Depardieu est vraiment bien dans son rôle, Mathieu Almaric et Nathalie Baye sont très justes tous les deux.

Donc, voilà, un bon petit film familial.

samedi, mars 17 2007

« La Môme »

Autant le dire tout de suite, ce film m'a beaucoup déçu. Un peu la faute à ces flashbacks continuels qui noient l'histoire. Mais bizarrement surtout à la façon dont ils ont décrit Édith Piaf. Je ne sais pas si c'est la vérité mais, si elle se comportait ainsi, elle était véritablement insupportable. Voix magnifique mais caractère insupportable. Toujours à hurler, à maltraiter tout le monde. Alors oui, elle a eu une vie difficile, oui ça n'a vraiment pas été simple pour elle, oui, elle buvait, était accro. OK. Ça explique, ça n'excuse pas. Bref, je n'ai pas réussi à entrer dans le film à cause d'Édith Piaf.

Par contre, je dois avouer que la prestation de Marion Cotillard est hallucinante. Il n'y a que une ou deux fois dans le film où j'ai réussi à voir/entendre Marion Cotillard et non pas Édith Piaf. Le reste du temps, je n'aurais pas su qui était l'actrice, je n'aurais pas été capable de le deviner. Ce n'est pas seulement grâce au maquillage. C'est aussi l'allure, la posture, la voix, les réactions. Les scènes avec Marcel Cerdan (joué par Jean-Pierre Martins) étaient aussi bien réussies, notamment celle où elle apprend la mort de Marcel Cerdan. C'est criant de vérité. Marion Cotillard a fait un boulot remarquable. J'en suis encore tout impressionné. C'est elle qui porte tout le film.

Voilà. Mon avis est simple : «Edith Piaf, le film » 0, « Marion Cotillard en Édith Piaf » 1.

mercredi, septembre 27 2006

« Quand j'étais chanteur »

Très bon petit film. L'histoire est sans surprise. Par contre, les interprétations de Cécile de France et de Gérard Depardieu sont vraiment époustouflantes. C'est impressionnant. J'aurais une certaine tendance à dire de bien grosses méchancetés sur Depardieur mais, là, non, pas possible. Il laisse totalement la place à son personnage. On ne le voit plus. Et c'est certainement pour ça qu'il est bien :)

Bref, +10 pour les acteurs, -4 pour l'histoire... plutôt bien dans l'ensemble.

lundi, janvier 3 2005

« 36, quai des Orfèvres »

Olivier Marchal nous offre là un très bon film. C'est certainement le meilleur film de flics que j'ai vu depuis un moment. « 36, quai des Orfèvres » est rapide, dense, très fort en émotion... mais aussi très noir.

Je connais Olivier Marchal depuis la série « Police District », série particulièrement noire qui n'a malheureusement pas survévu longtemps. Ce qui est franchement dommage étant donné la qualité de cette série par rapport à tous les autres navets que les chaînes françaises nous offrent. Si vous connaissez cette série, vous remarquerez dans ce film deux choses : la présence d'Olivier Marchal (commissaire dans la série, copain de Manou dans le film) et celle de Francis Renaud (le chien fou de la série a fait place à un autre chien fou pour ce film).

Je n'ai pas encore parlé des prestations des deux acteurs connus, Depardieu et Auteuil. J'ai bien aimé leur travail mais je ne pense pas qu'ils soient à l'origine du succès de ce film. À mon sens, tout le mérite revient au scénario, et donc à Olivier Marchal.