Mot-clé - Elena Anaya

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, novembre 16 2008

« Mesrine, l'instinct de mort »

Un brin violent pour moi, mais un excellent film. Vincent Cassel se fond complètement dans le personnage. Contrairement à Marion Cotillard et sa prestation dans « La môme Piaf », le maquillage est inexistant (ou encore mieux invisible). Non, vraiment, il m'a impressionné.

De plus, difficile de dire que le film glorifie Mesrine. Certains côtés de cette brute sont très sympathiques, mais d'autres donnent envie de vomir. Il est coléreux, incontrôlable, imprévisible, sans état d'âme. On voudrait le haïr, mais on a plaisir à suivre sa carrière. Très bizarre.

Bref, vivement la suite.