Mot-clé - Edouard Baer

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, avril 23 2008

« J'ai toujours rêvé être un gangster »

Excellent. J'étais mort de rire, pratiquement du début à la fin. Tous les acteurs sont merveilleux dans ce film. Je peux aller le revoir ?

mercredi, février 14 2007

« Molière »

Voyons déjà les premiers rôles : Romain Duris (j'adore), Fabrice Luchini (il m'énerve sévère ces temps-ci), Laura Morante (bien), Ludivine Sagnier (mouais), Edouard Baer (chouette). Je n'ai pas été déçu et même parfois bien surpris. Romain Duris est toujours aussi impressionnant, Fabrice Luchini m'a étonné (il n'a pas surjoué comme d'habitude, il fait plutôt preuve d'une retenue que je ne lui connaissais pas), Laura Morante n'a pas la possibilité de montrer son talent dans ce film, Ludivine Sagnier est bien peu visible, ce qui n'est pas un mal, et Edouard Baer est décevant. Voilà.

Maintenant que j'ai rhabillé tout le monde, le film. Amusant, vif, plein de rebondissements. J'ai beaucoup aimé. Ça tient à l'histoire mais surtout aux deux acteurs principaux, Duris et Luchini. Ils sont vraiment excellents. Le passage où Duris imite un cheval montre toute l'étendue de son talent.

Ne vous attendez pas à une biographie. C'est une fiction totale, mais brillante. J'adore le moment où Molière s'exclame, complètement bourré dans une brasserie : « Riez manants, bientôt viendra le temps où on ne parlera plus en français mais où on s'exprimera dans la langue de Molière » (euh, c'est certainement pas le texte fidèle, mais c'est au moins l'idée :) ). Et c'est un bonheur de voir la langue française utilisée avec autant de virtuosité, de savoir et d'intelligence.

Et puis, c'est toujours un plaisir de voir Annelise Hesme (uniquement dans deux mini-scènes mais quand même :) ).

samedi, avril 22 2006

« Les brigades du tigre »

J'aime beaucoup la série que je regarde depuis tout petit (ce qui est logique car nous sommes nés à un an près). J'avais donc logiquement envie de voir le film éponyme. En fait, le film est une suite de la série. On y trouve le commissaire Valentin, joué par Clovis Cornillac. Il fait moins dandy et plus flic que Jean-Claude Bouillon mais, assez bizarrement, ça passe très bien. On ne pouvait pas mieux choisir que Edouard Baer pour jouer l'inspecteur dandy, j'ai nommé Pujol. Le rôle lui va comme un gant. Olivier Gourmet n'est pas surprenant comme inspecteur Terrasson, un choix simple, sans surprise mais efficace. Diane Kruger est splendide comme d'habitude. Cette actrive a une présence tout à fait étonnante. On remarquera aussi la présence de Thierry Frémont dans le rôle du taré profond, rôle qu'il doit affectionner depuis Caméra café.

Le scénario fait aussi beaucoup penser à la série : mi-politique, mi-social, une façon de découvrir la vie à cette époque. Mais je ne vais pas en dire plus pour garder la surprise. Je ne me rappelle plus de la musique, aucune idée si la BO est donc bonne ou pas... à part le générique si connu. Par contre, le soin apporté aux décors, aux costumes, aux accessoires est impressionnant.

Un numéro 2 est en préparation. Ça sera bien la première fois qu'une suite me tente :)