Mot-clé - Alain Chabat

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, septembre 5 2008

« Un monde à nous »

Édouard Baer est étonnant. Dans ce rôle, il n'est plus du tout le dandy habituel et en devient difficilement reconnaissable en papa inquiet, complètement paranoïaque. Chabat quant à lui est super reconnaissable. Il est à mourir de rire dans son rôle de prof d'anglais dictant à ses élèves... Bizarre comme scène d'ailleurs, parce que c'est clairement pas un film drôle. C'est plutôt oppressant, ça rend rapidement paranoiaque. Et paf, la scène avec Chabat où je me pliais de rire (rien que le voir suffit à me faire rire, ça doit être nerveux :) ).

Mais le meilleur de tous, c'est le petit jeune, Anton Balekdjian, le fils du réalisateur. Fils à papa ? loin de là, il est impressionnant. Il est affolant de naturel.

Bref, rien que pour le môme et Edouard Baer, allez-le voir. Et pour ceux qui aiment Chabat, ses dix secondes de présence m'ont bien fait rire.

dimanche, mars 11 2007

« Prête-moi ta main »

Il était un peu temps que je le vois, celui-là. Je l'avais loupé par malheur et contre mon gré. Mais bon qu'importe. Je l'ai vu. Et j'ai adoré :)

Le couple Alain Chabat - Charlotte Gainsbourg fonctionne à merveille. Les dialogues sont excellents, les personnages, même secondaires, sont bien vus. Personne ne s'étonnera de s'avoir que l'idée vient d'Alain Chabat et que le scénario a été écrit en partie par lui.

Bref, une indéniable réussite.

mardi, septembre 19 2006

« La science des rêves »

J'ai détesté au début, puis j'ai commencé par apprécier le côté déluré et j'ai fini par adorer. Ce film est vraiment un OVNI à ne pas mettre entre toutes les mains.

Je ne sais pas quoi en dire, donc je me tais. Juste un mot sur les acteurs : l'acteur principal est bof, j'ai adoré Charlotte Gainsbourg (alors que je ne l'apprécie plutôt pas), j'ai aussi adoré Alain Chabat, Mioumiou est bizarre, Emma de Caunes est parfaite dans son rôle (oui, c'est gentil et méchant à la fois).

Très très space... mais excellent.

vendredi, juillet 1 2005

« Papa »

Le mauvais côté de voir deux films l'un après l'autre, c'est que, si le premier a été réellement génial, on est pratiquement certain d'être déçu par le deuxième. C'est un peu la peur que j'avais en allant au ciné hier soir avec ma soeur et son copain pour voir « Papa ». Un film réalisé par un ancien des Robins des Bois (Maurice Barthélémy), dont un des acteurs est un ancien des Nuls (Alain Chabat)... je ne pouvais pas manquer ça.

On m'avait demandé d'apporter des mouchoirs, surtout pour ma soeur. En fait, je n'ai pas trouvé ce film triste. C'est assez poignant mais le film est simple, tendre, touchant. Il ne joue pas sur le patho, il ne cherche pas à faire pleurer. C'est plutôt mignon. Le plus intéressant, ce sont les discussions, très réalistes, entre le père et son fils (heureusement car il n'y a pratiquement pas d'autres personnages), notamment celles sur les gateaux préférés du père et du fils. Il y a aussi une scène de danse de Chabat qui est à se plier de rire et la scène où il chante « Soleil d'été » de Niagara à son fils pour qu'il s'endorme qui est très touchante (il faut bien écouter les paroles de cette chanson, elle donne quelques explications sur le gros mystère qui bouleverse le père et le fils).

Bref, j'ai beaucoup aimé... moins que « Les poupées russes » (dont j'ai acheté la BO hier), mais j'ai quand même passé un très bon moment.