Mot-clé - égypte

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, septembre 7 2005

Premier poster, re-suite

Balise ayant demandé à voir le poster, le voici :

(en cliquant dessus, vous aurez accès à la version à taille réelle... 4 Mo et quelques...)

dimanche, juin 5 2005

Première contribution à Wikicommons et Wikipedia

Ça y est, je me suis jeté à l'eau. J'ai l'intention d'améliorer les fiches de wikipedia sur l'Égypte, en plaçant mes photos dans wikicommons et en améliorant les textes dans wikipedia.

Je me suis donc précipité sur le site wikicommons pour m'inscrire et pouvoir ainsi ajouter des images. Comme il faut donner de vrais noms aux images (et pas le P0000102.JPG habituel des appareils photos numériques), j'ai commencé à passer en revue les photos que j'avais sur le premier site que nous avons visité. Je suis allé sur la page de Karnak sur wikipedia, sa version anglaise, j'ai aussi suivi quelques liens intéressants. J'ai donc fini par comprendre que j'avais du boulot. La page française ne disposait pas de toutes les informations de la version anglaise, les infos disponibles sur les liens étaient toutes très intéressantes... bref, je commençais à me perdre dans wikipedia et sur Internet en général. Je clique sur « Edit » pour commencer avec la mise à jour du document français. Crotte, mon nom de connexion n'est pas connu par wikipedia... il n'est valable qu'avec wikicommons. Bizarre, j'ai donc dû aussi créé un compte sur wikipedia. Quelques modifications sur la page, quelques lectures supplémentaires, téléchargement des images[1] (au format initial, même résolution et tout et tout).

Ça m'a quand même pris deux/trois heures pour arriver à un résultat cohérent. Et je n'ai fait qu'une seule page, qu'un seul monument. Difficile, très difficile. Je sais qu'il s'agit de ma phase d'apprentissage mais tout de même, ce n'est pas simple. J'ai eu la curiosité de regarder les dernières contributions pour voir si j'en faisais bien parti (ça flatte mon stupide ego). J'ai dû aller jusqu'à la page des 250 dernières contributions pour enfin la voir apparaître. Fier comme un paon, mais qu'est-ce qu'ils bossent les autres en une seule demi-heure !

Je compte quand même continuer. Je vais essayer de le faire petit à petit. Après tout, je n'ai pas tant de photos que ça... j'ai juste un peu peur de mettre la main dans un engrenage infernal :)

Notes

[1] disponibles sur la catégorie Karnak Temple

jeudi, mai 26 2005

Un bon restaurant

Hier soir, je me suis sacrifié pour tester pour vous un chouette resto.

Avec certains des « anciens de l'Égypte », nous sommes allés dans un petit restaurant marocain, L'Arganier (19, rue Sainte Croix de la Bretonnerie, dans le 4è à Paris). Ambiance sympa, serveur très gentil, service plutôt rapide, apéro (avec ou sans alcool) offert...

Nous avons tous pris un menu du soir (20 €). Je ne me rappelle plus du nom de mon entrée mais c'était de la tomate finement écrasée avec olives, ails et plein d'autres trucs tout écrasés. Très bon, mais comme ça se mange avec du pain, ça m'a un peu calé direct. Khad avait pris comme moi, Bruno avait une salade assez standard. Par contre, Sandrine avait pris une brique thon-fromage. L'association fait peur mais, après avoir goûté, je peux dire que c'est assez plaisant. En plat principal, j'ai pris une tagine kefta (boulettes de viande, oeuf et pommes de terre... le tout servi dans une tagine traditionnelle). Petit conseil, laissez refroidir, c'est hyper chaud. Seul Bruno a pris quelque chose de différent : un couscous poulet. Il en avait pour au moins deux personnes. Puis est venu le moment des desserts : Sandrine et Bruno ont choisi des patisseries marocaines, Khad et moi avons sagement pris une salade de fruits (ce n'était pas deux pauvres fruits qui se battent en duel, mais une belle salade de fruits bien appétissante).

Évidemment, nous ne pouvions pas partir sans prendre un thé à la menthe. Là aussi, très bon (bien qu'un peu clair), servi de façon traditionnelle dans une théière comme celle que possède la mère de Khad.

Bref, une très bonne soirée, une adresse à retenir.

lundi, mai 9 2005

Me voici de retour après deux semaines de vacances...

Et voilà, mes deux semaines de vacances viennent de se terminer. Je suis parti en Égypte avec une amie. Du soleil, des temples, un musée nous ont permis de bénéficier d'une belle croisière. Puis, la deuxième semaine, palace, soleil, plongées et Mer Rouge pour un repos bien mérité. Sans parler que nous avons rencontré des personnes bien sympathiques. Bref, deux très agréables semaines si ce n'est un bon coup de soleil qui m'a tout de même gâché trois jours. Je vais écrire quelques billets (post-datés) pour relater toutes nos aventures en Égypte.

Maintenant, c'est le retour bien difficile au boulot. Je vois aussi que beaucoup de choses se sont passées pendant mon absence : sortie de DotClear 1.2.1 (pas encore installé mais cela ne devrait pas tarder), sortie d'ABS-3.4 (diff, document), sortie de phpPgAdmin 3.5.3. Par contre, je suis étonné que LFS-6.1 ne soit pas encore sorti... mais je ne vais pas me plaindre car ça me laisse du coup un peu de répit.

Dans ma liste de choses à faire, tout d'abord la mise à jour d'ABS puis celle de BLFS... au boulot...

samedi, mai 7 2005

Égypte - jour 15 - Dernier jour

Un jour comme les autres... si ce n'est que c'est le dernier :-/

Réservation des transats dès le réveil, petit déjeuner. On a pris quelques photos de l'hôtel comme souvenir (à partir du troisième étage pour une vue d'ensemble ainsi qu'à terre), photos de fleurs, etc. Les filles sont parties à la piscine alors que je retournais au bungalow, la chaleur du soleil me faisant encore mal.

Nous avons rendu les clés des chambres à 18h. Nous avons attendu jusqu'à minuit que le bus arrive. Je pourrais pratiquement reprendre le texte du compte-rendu de la première journée. Nous avons beaucoup attendu pour les enregistrements. L'avion que nous avons eu était bien plus grand que celui de l'aller et, bizarrement, j'ai eu moins peur. Malheureusement, contrairement à tout le monde, je n'ai pratiquement pas dormi. J'ai bien aimé la phrase du pilote quand nous sommes arrivés : « À Paris, il fait beau. La température extérieure est de 5° C... ». Bon dieu, pourquoi suis-je revenu en France (le premier qui dit que je dois aller bosser s'en prend une)... :-/

vendredi, mai 6 2005

Égypte - jour 14 - Nouveau coup de soleil

Au réveil, tout va bien... hourra, mon coup de soleil s'est calmé et les filles vont bien... c'est cool :)

Après le petit déjeuner vers 9h30, nous sommes tout de suite allés à la piscine. Je me baigne avec les filles puis soleil pour elles, ombre pour moi (ce n'est pas parce que je n'ai plus mal que je vais m'exposer comme un fou).

Après le déjeuner, nous retournons à la piscine. Petite sieste à l'ombre, petite baignade... je commence à avoir de nouveau mal à l'épaule. Mais vraiment mal. Je crame trop, du coup je retourne à la chambre. J'ai l'impression d'avoir encore plus mal que la fois précédente. Je prends un bain pratiquement gelé qui ne suffit pas à calmer mon épaule. Heureusement qu'on ne part pas ce soir, j'aurais vraiment eu du mal pendant le voyage.

Il a quand même fallu récupèrer nos billets d'avion. Après le dîner, n'ayant pas grand chose à faire ce soir, nous sommes partis voir le spectacle. Une troupe propose un spectacle tous les soirs. Cela ne nous intéressait pas trop mais comme nous ne savions pas trop quoi faire, nous y sommes allés. Le spectacle, en allemand, était assez ridicule... ceci dit, je n'aurais pas été capable de le faire donc je me tais. Il faut aussi avouer que, ne comprenant pas l'allemand, il n'était pas toujours facile de suivre les blagues :)

jeudi, mai 5 2005

Égypte - jour 13 - Suite du coup de soleil

De nouveau, biafine et lecture pour moi ; lecture, sieste et bronzage pour les trois filles.

13h, déjeuner. Nous avons annulé notre réservation pour le dîner au tamtam... un couple de français avec qui nous avons discuté nous l'a déconseillé (pire que le restaurant normal et pas plus typique).

J'ai découvert un truc sympa pour les coups de soleil. Plutôt qu'une douche (qui tape sur le coup de soleil), il est préférable de prendre un bain pour se refroidir. Donc, bain pour moi et piscine pour les filles. Puis, biafine et gel à la chambre et plage pour les filles. Je tapote ce texte sur le portable pour faire passer le temps... en attendant les filles. À la télé, il y avait un super film avec Matthew Perry et Salma Hayek... en allemand/espagnol... :) En effet, l'hôtel est composé à 70% de russes, 20% d'allemands. Le reste est un conglomérat de différents pays.

Après le dîner, Timo nous apprend que nous partons de l'hôtel à minuit dans la nuit de samedi à dimanche pour arriver dimanche vers 9h à Orly... cool ça nous laisse une journée de plus :)

mercredi, mai 4 2005

Égypte - jour 12 - Plongée avec bouteilles pour les filles, biafine pour moi...

Aujourd'hui, les filles vont faire leur baptème de plongée. La réservation pour le restaurant a été déplacée au lendemain car elles risquent d'être fatiguées après leur journée. Quant à moi, je suis déjà mort :-/

La journée est donc simple. Pour moi, biafine, bouquins, télé, cartes et basta. Pour Khad et Nathalie, plongée avec bouteilles. Elles sont ravies. Elles ont vu énormément de poissons, petits et grands, des dauphins et une même tortue géante. Sandrine s'est contenté de la balade en bateau et du bronzage.

mardi, mai 3 2005

Égypte - jour 11 - Plongée aux « 4-Iles »

Le jour de plongée est enfin arrivé :)

Nous nous sommes levés à 7h pour pouvoir partir en direction du bateau à 8h. Je constate qu'ils conduisent toujours comme des tarés. Le trajet prend un peu de temps car nous récupèrons d'autres personnes. Khad et moi avons déjà masque et tuba. Khad a même amené ses palmes. Du coup, je n'ai besoin de prendre que des palmes alors que Nathalie et Sandrine doivent tout emprunter. On attend dans le bateau les autres participants.

Le voyage jusqu'au premier site de plongée a été somme toute assez rapide. Nous n'étions pas seuls. Il y avait plein d'autres bateaux comme le nôtre se dirigeant, peu ou prou, dans la même direction. Arrivé au site de plongée, tout le monde se prépare... mais personne n'ose sauter. Finalement, un des gars du bateau se jette à l'eau (c'est le cas de le dire), suivi par un autre gars. Le reste est assez indécis. Puis, Khad saute. Je trempe un orteil dans l'eau... elle est vraiment chaude. Je savais évidemment qu'au bord de l'hôtel, elle était chaude mais il n'y avait à l'hôtel que 50cm d'eau. Là où nous sommes, il doit bien y avoir cinq mètres. Finalement, vu la température de l'eau, je saute avec masque et tuba. Un des gars du bateau tentait d'attirer les requins^Wpoissons :) avec des bouts de pain. Ça a très bien fonctionné. Rapidement, nous avons vu des tas de poissons, de toutes les couleurs. Nous sommes réellement entourés de poissons... pratiquement flippant. Le problème, c'est que j'ai fini la pellicule de l'appareil photo aquatique. Tant pis, on ne fera pas de photos du reste. Après une heure de plongée, nous avons eu droit au déjeuner, composé là-aussi de riz, de pommes de terre et d'un truc appelé poisson que je n'aurais même pas donné à la chienne de mes parents. Khad commence à avoir le mal de mer... elle n'a pas trop faim du coup.

Puis, nous sommes allés au deuxième site. En fait, il s'agit d'une pause sur une île « déserte » : plage, mer, bronzage pendant 1h30. Il y a déjà un troupeau de touristes, on nous parque dans un coin de la plage. Un des gars de l'équipe propose d'emmener quelqu'un (une fille de préférence) un peu plus loin pour voir des poissons (pour lui montrer son mérou dit finement Nathalie :) ). Nous décidons d'aller voir par nous-mêmes. L'eau est toujours très chaude. Nous n'avons pas besoin de nous éloigner beaucoup. À 5 mètres de la plage, nous apercevons déjà des poissons. En fait, il y en a partout : poissons, coraux... et méduses. Il y a trop de méduses pour moi. Leur contact me dégoûte... je préfère retourner à la plage laissant Khad et Sandrine se faire guider par le gars de bateau. C'est dommage car il paraît que passer quelques mètres, les méduses ne sont plus présentes... tant pis.

Enfin, nous partons vers le dernier site. Nous y restons une heure même si nous ne voyons que peu de poissons, si ce n'est une raie.

Le retour au port se fait simplement. Nous sommes à l'avant du bateau. Nous recevons quelques vagues car la mer n'est pas très calme ce soir. En fait, c'était plutôt rigolo et reposant.

L'arrivée à l'hôtel a été beaucoup moins amusante. Je suis arrivé avec le dos rouge, très rouge... Il fallait que ça arrive, j'ai donc eu droit à mon coup de soleil d'Égypte :-/ Je suis assez mal pour le coup, tellement que je pars avant la fin du repas pour m'allonger (sur le ventre évidemment). Les filles finissent leur repas, réservent la sortie plongée et le resto tam-tam pour demain, puis me rejoignent.

Grosses discussions dans la chambre. Le paracétamol fait son effet, je ne sens plus trop mon coup de soleil. L'effet de calme s'arrêtera dans la nuit, le coup de soleil et un mal de gorge me faisant de plus en plus souffrir. Inutile de dire que je ne supporte pas le drap du lit.

lundi, mai 2 2005

Égypte - jour 10 - Piscine et souk

Khad va mieux ce matin. Elle a tout de même eu un peu de fièvre dans la nuit. Nous avons donc pu profiter de la piscine et des transats.

Après le déjeuner, nous sommes partis en taxi pour le souk (ou plutôt pour le pseudo-souk d'Hurghada). Le taxi nous a déposé directement dans une boutique, limite mafieuse. On a bien mis une demi-heure pour en sortir. Ça commençait à devenir très ennuyant, limite insupportable. Finalement, nous n'avons visité que trois/quatre magasins. Le dernier a été celui où nous avons fait nos emplettes. Nous y sommes restés longtemps mais il faut avouer que nous avons fait beaucoup d'achats. Rien qu'avec les achats de Khad, nous avons acheté cinq colliers, certains avec bijoux. Vu le temps que nous y avons passé, le vendeur nous a proposé des boissons. C'est une pratique assez fréquente quand les acheteurs sont bien installés dans la boutique. Le guide du Routard nous précisait le prix de l'or et de l'argent au gramme. Khad a donc pu discuter sérieusement avec le vendeur. Finalement, ils ont trouvé une solution. Ils pèsent le collier seul (deux LE par gramme), puis le bijou seul (avec le travail de l'artiste, 3LE par gramme). Tout le monde était content après ça.

Nous avons été en retard pour le taxi. Le gars du magasin nous attendait dehors et nous prend encore la gueule. Désolé, on a déjà acheté :)

Après avoir bien dîner, nous sommes retournés voir Timo, notre guide, pour réserver une sortie, les 4-Iles, pour le lendemain.

dimanche, mai 1 2005

Égypte - jour 9 - Piscine, transats et cocktails

Première journée de repos... nous nous sommes levés tard, entre 10 et 11h :)

Malheureusement, Khad a très mal dormi : fièvre, vomissement, diarée. Elle va rester sur la terrasse toute la matinée à bouquiner. Je reste un peu avec elle puis pars à la piscine piquer une tête. Nathalie et Sandrine me rejoignent et récupèrent serviettes et transats. Je retourne bouquiner avec Khad.

Après dejeuner, nous allons tous à la piscine. Khad va dormir tout l'après-midi. En fait, tout le monde en profite pour se reposer de la semaine précédente. Nous faisons aussi quelques longueurs dans la piscine, goûtons aux cocktails proposer par le bar de la piscine... le rêve :)

Le reste de la journée se passera tout aussi tranquillement.

samedi, avril 30 2005

Égypte - jour 8 - trajet pour Hurghada et première baignade

Aujourd'hui, c'est le début de la deuxième semaine. Nous partons pour Hurgahda à 7h30. Sandrine est complètement malade, elle passera le trajet complet à dormir. De toute façon, il faut bien avouer qu'il n'y a rien d'autres à faire. Le trajet est très long. Au début, nous traversons des villes et il y a donc un certain intérêt à regarder la ville, les gens... mais on arrive rapidement dans le désert où se fera la majorité du trajet. À part quelques points de contrôle militaire, tout se ressemble. Finalement, tout le monde somnole ou se perd dans ses pensées...

L'arrivée à Hurghada se fait sans trop y croire. Beaucoup de bâtiments sont en construction. La première idée qui nous traverse la tête, c'est qu'on se trouve dans un décor de cinéma style Hollywood : décor en carton-pâte, palaces style grand luxe... désert et poussières partout ailleurs... ah non, pas partout. Devant nous se trouve la mer Rouge :)

Notre hôtel, Calimera, un 4 étoiles, nous fait une très bonne impression. Nous avons tous droit à un bracelet indiquant que nous sommes clients de l'hôtel et, suivant la couleur, notre niveau de prestations. Nous commençons par déjeuner, toujours un buffet mais, heureusement, il y a plus de choix. Le restaurant est sympa, plein de bonnes choses mais que des plats européens. La chambre aussi est superbe (lit double, jolie sdb, classe !). Nous sommes très satisfaits.

À 14h15, nous avons notre réunion d'informations avec Timo, notre nouveau guide. Lui-aussi nous fait bonne impression. Mais nous ne nous attardons pas trop à la réunion. Nous filons aux chambres pour enfiler nos maillots de bain et courir à l'océan. Aïe, des méduses partout. Heureusement, elles ne sont pas méchantes. Malgré tout, seules Khad et Nathalie se baignent. Ensuite, nous prenons des transats et restons à la piscine jusqu'à 18h30.

Une soirée habituelle : douche, lecture, dîner. J'utilise Internet pour envoyer des nouvelles aux familles pendant que les filles cherchent le bijou à acheter dans la boutique de l'hôtel.

vendredi, avril 29 2005

Égypte - jour 7 - parfumerie, souk

Encore de la navigation ce matin. C'était moins rigolo car nous sommes restés arrêtés un bon moment pour passer l'écluse... du coup, pas de petit vent frais. La chaleur s'est fait sentir. Lecture et discussions comme d'habitude.

Après le déjeuner, nous nous sommes arrêtés à Louxor vers 13h30-14h. Le bus nous a amené à une parfumerie où un gars a créé devant nous une fiole en verre... très impressionnant. Puis, nous avons eu droit à la partie commerciale de plus en plus emmerdante... quelques explications sur les parfums vendus et hop au porte-monnaie ! Heureusement, nous avons ensuite eu droit à aller au souk seuls. C'est déjà beaucoup plus intéressant et nous avons ainsi acheté des épices et du carcadet.

Le dîner a été un peu triste car c'était le dernier jour pour certains. Nous avons veillé jusqu'à 1h pour attendre avec Bruno et Cathy avant leur départ à 1h30.

jeudi, avril 28 2005

Égypte - jour 6 - Assouan, musée nubien, temple de Kom Ombo

À peine réveillé 8h, Khad était déjà partie prendre son petit-déjeuner. D'une certaine façon, c'était bien, j'ai pû prendre mon temps dans la salle de bain : rasage, douche. Il est vrai qu'aujourd'hui est une journée un peu particulière. Nous avons notre matinée de libre pendant que les autres, et parmi eux Bruno et Cathy, vont sur le site d'Abou Simbel, seule excursion que nous n'avons pas sélectionnée.

Nous partons en calèche à 10h avec David et Didgem pour aller au musée Nubien. J'avais un peu peur qu'on en fasse vite le tour mais à ma grande surprise, il s'est avéré très grand. La pièce principale, où trône une grande statue de Ramsès, contient des outils, vases, objets d'art de la préhistoire à nos jours. Étant un grand fan de la préhistoire, la voir ainsi accolée à l'histoire de l'Egypte a été un grand plaisir. Une fois terminé, nous avons marché jusqu'au Nil pour trouver le restaurant Le Panorama (recommandé par le Guide du Routard qui indique clairement que la vue du restaurant est splendide si aucun bateau n'est stationné juste devant... évidemment, nous avons eu droit au bateau :) ). Ceci dit, le serveur était sympa, la bouffe était bonne même s'il est impossible d'avoir de la viande, à part du pigeon (qui ne vient pas de Paris, dixit le serveur). Le riz était bien préparé, avec du cumin et des noix de toutes sortes. Après un détour à la banque pour David, nous sommes retournés au bateau en taxi.

L'après-midi a été consacrée à la lecture et au bronzage. Nous ne sommes arrivés que tard à Kom Ombo où nous avons débarqué pour visiter le temple. Il y avait pas mal de choses à voir là-bas : entre autres calendrier, nilomètre, caïman. Il y avait aussi beaucoup de moustiques... ce qui est bien moins sympa. Nous nous sommes quand même bien amusés lors de la visite libre en faisant quelques photos de groupe, sans parler de la photo de Khad dans un sarcophage... bref :)

mercredi, avril 27 2005

Égypte - jour 5 - Jardin botanique, village nubien... et visites commerciales

Aujourd'hui, nous allons vers l'Ile Éléphantines. Nous partons à 8h30 en bateau pour visiter le jardin botanique. Il y a peu de fleurs mais beaucoup de palmiers et autres arbres. Le paysage est très joli, frais et beau. Peu d'explications du guide cette fois.

À 11h30, le bateau nous emmène vers le village nubien : plongeon dans le Nil pour ceux qui veulent puis balade en chameau jusqu'au village. Notre groupe cherche un peu d'ombre pendant que quelques fous (peu nombreux) se risquent à nager dans le Nil. Il fait très, très chaud, le sable est brûlant. Après avoir pris quelques photos des chameaux, nous partons avec eux. Le démarrage est un peu compliqué, j'ai failli me planter :)

L'arrivée au village nubien est un peu habituelle : gamins partout réclamant de l'argent. La suite est plus intéressante. On nous offre un thé vert, on attrape un (petit) crocodile, les villageois dansent, certaines filles se font faire un héné. Nous visitons aussi rapidement le village.

L'après-midi sera très décevante. Nous parcourons une bonne distance en bus pour voir le barrage d'Assouan... pas grand chose à dire, de l'eau et un barrage. Puis nous avons droit à deux visites commerciales : papyrus et bijouterie. C'est très, très décevant. Même la ballade en felouque le sera. Nous nous contentons de faire des longueurs dans le Nil pour avoir droit à des chants et des danses sans parler de la vente traditionnelle... encore une fois très décevant. Khad est très déçue par Saïd...

À 19h, nous assistons à un spectacle de danses nubiennes, intéressant mais sans plus. Bruno y participe, c'est certainement le moment le plus drôle.

Dîner. Alors que Khad part se coucher, je retourne sur le pont avec Bruno, puis Sandrine et Nathalie.

mardi, avril 26 2005

Égypte - jour 4 - Temple d'Edfou, Traversé du Nil, Kom Ombo

Cette fois, nous avons eu grasse matinée jusqu'à... 7h. Tu parles de vacances :)

Départ à 8h30 pour le temple d'Edfou. Les flics sont partout... enfin ils ont l'air plus nombreux que d'habitude. Le départ se fait en microbus. Je confirme qu'ils conduisent comme des dingues, zigzag entre les calèches. Des malades, je vous dis.

Parmi les explications du guide, nous avons droit à une traduction de hiéroglyphes assez impressionnantes. La visite guidée terminée, nous pouvons nous balader librement... c'est vite dit. Il y a tellement de monde qu'il est impossible de circuler. De plus, il fait très chaud dans le temple. Amenez toujours avec vous une bouteille d'eau, c'est très utile. Petite astuce, munissez-vous d'un étui isotherme, ça fonctionne bien mieux que ce que je croyais.

Le retour se fait aussi en microbus et les conducteurs sont toujours aussi tarés. À l'arrivée, nous avons droit à des serviettes chaudes et une eau citronnée chaude, ce qui est très apprécié. Avant le déjeuner, un peu de repos (lecture et dodo). Pour le déjeuner, nous avons enfin eu la possibilité d'enlever les rideaux des fenêtres. C'est bien la première fois mais il y a une explication : nous naviguons !

Nous passons l'après-midi sur le pont à lire/bronzer/dormir/discuter. À 16h, thé avec gateaux sont offerts. Plus tard, nous assistons à un superbe couché de soleil en passant près de Kom Ombo. Les discussions continuent jusqu'à 19h.

Après les maintenant habituels douche et dîner, nous avons l'autorisation de se balader dans le souk. Nous arrivons même à marchander un narguilé pour Sandrine avec l'aide de Khad.

C'est la première fois que nous nous couchons aussi tard : 23h ! :)

lundi, avril 25 2005

Égypte - jour 3 - Memnon, Hapshetsout et Vallée des rois

Le réveil ce matin a été dur... 5h17 par un coup de fil de l'accueil... argh...

Petit déjeuner puis départ en bus à 6h30. Nous arrivons devant les colosses de Memnon. Il fait déjà chaud, très chaud alors qu'il n'est même pas 8h. Même si elles ont subi quelques dommages, elles demeurent toujours deux immenses statues. Regardez Khad à côté d'une des statues... elles sont vraiment gigantesques. Nous sommes parti ensuite pour le temple d'Hapshetsout. La chaleur est encore plus intense. Le guide nous montre les inscriptions, nous décrit dessin par dessin.Le plus incroyable est que les couleurs tiennent encore. Et ceci est vrai pour de nombreux monuments, surtout dans les parties hautes. Nous avons repris le bus jusqu'à un marchand privé qui nous a montré comment il travaillait la pierre pour créer statues, échiquiers, etc. Évidemment, après, on était libre pour acheter tout ce qu'on voulait :)

La vallée des rois est notre dernière excursion de la journée. C'est préférable car il faut marcher, grimper... on ne visite pas les tombes des pharaons sans efforts. Saïd nous explique longuement les différentes tombes, ce que l'on va voir car il ne viendra pas avec nous. La visite des trois tombes nous impressionne. La dernière est érpouvante car elle nous demande de monter et descendre beaucoup de marches... tellement de marches que Sandrine a même une crampe avant d'arriver tout en bas... de plus, la chaleur est suffocante tout en bas du tombeau. Mais d'un autre côté, que de récompenses, c'est magnifique : des dessins très fins, très délicats, toujours colorés. Un régal. On ne peut malheureusement pas prendre de photos dans les tombes... désolé, pas d'images.

Nous sommes arrivé au bateau vers 12h30, le temps de prendre une douche pour Khad et de prendre un peu de repos pour moi. Après le déjeuner, nous avons pris position sur le pont avec quelques affaires (magazines, livres et appareil photo). La croisière est intéressante à plus d'un titre : c'est calme, reposant avec un paysage qui change en permanence. Nous pouvons admirer la nature sauvage, un village de pêcheurs, une usine à cannes à sucre, des espèces de rizières. Les filles en profitent pour bronzer pendant que je pique un roupillon à l'ombre.

Nous finissons par arriver à l'écluse où nous attendrons pour passer. Des bateaux marchands lancent des djellabas, des foulards, des tapis, etc. sur le bateau. Le concept est simple : tu demandes ce que tu souhaites, ils le lancent dans des sacs plastiques. Si, après essayage, ça te va, tu relances le sac plastique avec les sous. Sinon, tu relances le sac avec son contenu original. Cela donne l'occasion de marchander. Il y a de grosses discussions d'argent. Khad est rapidement détectée, les vendeurs l'appellent Maroc (elle est marocaine d'origine)... mais rapidement, ils n'en veulent plus... il est vrai qu'elle casse les prix (un objet passe de 120E à 20LE).

Le reste de la soirée sera plus calme. Visualisation des photos sur le portable, douche, dîner, discussions sur le pont... et dodo.

dimanche, avril 24 2005

Égypte - jour 2 - Louxor et ses temples

Nous nous sommes tranquillement réveillés vers 8h. Après le petit déjeuner, nous avons eu droit à une réunion d'informations sur toutes les visites et les suppléments payants. Coup de chance, notre réservation Switch nous donne déjà accès à beaucoup de visites. Reste quelques excursions non prévues mais intéressantes (par exemple, la Vallée des Rois). Nous en discutons avec Sandrine et Nathalie, qui sont dans le même cas que nous. Finalement, nous choisissons d'ajouter la Vallée des Rois et un autre supplément pour un total de 70 € par personne.

À 11h30, nous commençons par une balade en calèche dans Louxor. Nous traversons toute la ville, y compris le souk. Pourtant, il est difficile d'y faire passer une calèche dans ce souk. J'avais l'impression qu'on allait écraser quelqu'un. Le conducteur, Moustapha, drague directement Khad... très peu amusant même si on finira par s'y habituer (enfin moi surtout).

À 13h, déjeuner (toujours un buffet avec plein de choses très... européennes...).

Enfin, à 14h, nous partons en bus visiter deux temples. Dans les deux cas, nous commençons par une visite guidée puis continuons avec une visite libre (ce qui permet de prendre des photos) ces visites.

Le temple de Karnak propose de belles obélisques sans parler des statues...

Nous voyons aussi la statue d'un scarabé portant chance. Beaucoup de personnes tournent autour. Suivant le nombre de tour, cela porte chance pour certaines choses. Nous profitons d'une boutique pour acheter quelques cartes postales. En revenant, un garde nous propose certains angles de vue pour les photos... toujours dans le but d'un pourboire généreux. Il faut avouer que les endroits indiqués sont splendides. Certains endroits ont conservé les couleurs d'origine.

Le temple de Luxor a subi différentes influences religieuses au fil du temps. Il y a toute une fresque sur Alexandre, très respectueux des croyances des Égyptiens. Rimbaud y a laissé sa signature.

Après cette deuxième visite, nous partons rapidement pour tenter de récupérer une carte téléphone mais c'est peine perdue à cette heure. Tout est déjà fermé. Sauf la banque où certains vont retirer de l'argent au distributeur. Malheureusement, le banquier n'a pas voulu faire de change euro vers livres égyptiennes (assez marrant quand on y pense, on est agressé à chaque coin de rue pour faire ce change, nous nous précipitons dans cette banque et ils ne veulent pas... étrange, étrange). Enfin bon, d'après Saïd, le banquier n'est pas gentil, donc Khad a fait un retrait avec sa carte bleue. Évidemment, on aurait pu garder nos billets en euros mais payer 5LE pour le taxi avec un billet de 20 € (soit environ 140LE), il est clair que le conducteur n'aura pas la monnaie.

On arrive au bateau vers 19h pour le dîner où nous rencontrons Bruno et Cathy ainsi qu'un serveur rigolo qui nous suivra toute la semaine. On a mis nos noms sur une feuille, il les a écrit phonétiquement en arabe.

Nous ne sommes pas allé sur le pont après le dîner car trop fatigué. Une douche et au lit.

samedi, avril 23 2005

Égypte - jour 1 - La venue en avion, la peur en bus

Nous avions rendez-vous à 10h30 à l'aéroport mais sommes arrivés dès 8h. Nous avons donc attendu pour la remise des billets, pour l'enregistrement des bagages, pour notre enregistrement, pour le bus et enfin pour l'avion... un A320.

12h30, décollage... des sensations fortes pour moi qui ne suis qu'un trouillard d'après Khaddouj, l'amie avec qui je suis parti. Pour éviter toute peur débile, je me suis endormi. Khad et moi ne nous sommes réveillés que vers 14h30. Nous avons eu droit à un déjeuner court mais moins mauvais que je ne craignais... ceci dit, il était déjà 15h-15h30, le petit déjeuner était loin et nous commencions à avoir très faim. Je bouquine (Globalia, très bon livre que je recommande), Khaddouj dort. Nous finissons par voir tout d'abord une grande étendue d'eau (la Méditerranée) puis le sable, beaucoup de sable, énormément de sable... ce n'est pas une plage, c'est simplement le début du désert d'Egypte. Khad continue à regarder le désert. J'essaie de bouquiner Studio (très bons articles sur Clint Eastwood et sur Juliette Binoche). La descente commence, les maisons sont de plus en plus visibles. C'est clair nous sommes en Égypte. Le pilote nous fait une belle saloperie avec une cochonnerie de trou d'air. Nous apercevons la ville. Plus on approche du Nil, plus on voit de champs. Finalement, l'atterissage se fait en douceur.

Sortie de l'avion : la chaleur nous prend au visage... Khad est ravie, moi un peu moins. Nous attendons de nouveau au guichet Switch, puis à la douane et pour les bagages. En attendant le bus, nous apprenons que notre guide s'appelle Saïd et qu'il n'est pas là. Nous rencontrons aussi Sandrine et Nathalie, qui sont avec nous les seules personnes à avoir Saïd comme guide. Nous partons enfin en bus... le chauffeur est complètement fou : il a doublé deux camions sur une troisième voie... qui n'existe pas. Pendant le trajet en bus, nous avons pu voir un minaret, des gens dans la rue (plein de monde marchant sur la route), des charettes, des calèches (comme les charettes mais pour les touristes :) ). Nous sommes très étonnés qu'il fasse déjà nuit à 19h. J'ai l'impression que ça va nous raccourcir de beaucoup les journées.

Nous rencontrons enfin Saïd, notre guide, sur le très grand bateau sur lequel nous ferons la croisière. Nous avons une cabine à deux lits, en profitons pour ranger quelques affaires et nous changer. Boisson à la fleur d'hibiscus offerte... pas mauvais mais sans plus. Le dîner (comme tous les autres) se fait sous forme de grand buffet (pommes de terre, hachis parmentier, espèce de lasagnes avec des légumes mais sans légumes... pas franchement couleur locale) avec Sandrine, Nathalie et deux autres personnes « moins intéressantes ». Nous passons trente minutes sur le pont puis retournons à la cabine.

Ce sera tout pour aujourd'hui. Une douche et au dodo. Demain, nous avons quelques visites de prévu.