Petit compte-rendu sur le pgday.fr 2013

L'association PostgreSQL.fr a organisé un pgday à Nantes cette année. Il a eu lieu le 13 juin et a réuni plus d'une centaine de participants. Il s'agit à ma connaissance du plus gros événement PostgreSQL sur une journée en France à ce jour. Félicitations aux organisateurs. Sans compter que l'organisation a été sans faille : enregistrement simple, bon traiteur (sans que ce soit aussi génial que Ivanne et Sidonie, les traiteurs des PostgreSQL Sessions et du pgday.fr 2009), salle assez grande mais pas trop, une soirée sympa... vraiment bien.

Au niveau des conférences, il y avait aussi du très bon. Cédric Villemain a parlé de la gestion des ressources mémoires, Damien Clochard des nouveautés de la version 9.3, Philippe Beaudoin de simulation de charge, Hugo Mercier de PostGIS 2.0, Grégoire Hubert de POMM, Gilles Darold d'ora2pg, Dimitri Fontaine de grosses volumétries avec PostgreSQL, moi-même des plans d'exécution et de la commande EXPLAIN, et Vik Fearing de la clause LATERAL. Une journée donc très chargée et bourrée d'informations. Sans parler des discussions entre les conférences, qui sont souvent un moment particulier pour apprendre, découvrir et s'enthousiasmer.

Pour moi, la meilleure conférence était celle de Philippe Beaudoin. Il a une manière très agréable et assez unique de présenter une étude de cas. Il a donc montré comment il a cherché (et réussi) à simuler une charge au niveau de la base de données pour s'assurer que son projet était viable. Sans aller dans les détails, il a quand même indiqué les outils qu'il a utilisé, quelques requêtes et ses résultats. Ce n'était pas vraiment technique, pas seulement une étude de cas... ce qui fait que tout le monde a pu trouver quelque chose à récupérer de sa conférence. Très impressionnant. En tout cas, ça m'a donné des idées pour de nouveaux rapports d'activité dans pgbadger.

Autre conférence intéressante, celle de Grégoire Hubert sur POMM. En fait, c'est plutôt le conférencier qui était intéressant. Il sait très bien faire passer son message. Ça fait très showman mais c'est très efficace et ça a permis de tenir éveiller les participants lors du créneau particulièrement difficile qui suit le repas :)

Quant à ma propre conférence, elle s'est plutôt bien passée. J'ai du aller vite car il y avait beaucoup de contenu pour seulement 50 minutes. J'espère n'avoir perdu personne. Les retours sont bons dans l'ensemble et ça fait plaisir. Les slides sont disponibles sur le site du pgday.fr ainsi que sur le site dalibo.org.

Pour terminer sur ce compte-rendu, je dois avouer que j'ai été agréablement surpris et que j'espère pouvoir être présent l'année prochaine pour l'édition 2014.

Et pour les intéressés, mes photos des conférenciers et des organisateurs.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet