pgconf.eu 2011, Amsterdam, jour 4

Vendredi a commencé assez difficilement : Gilles Darold à qui j'ai dû expliqué très rapidement et très mal l'enregistrement des personnes à l'accueil, pas de portable pour la conférence de Jean-Paul Argudo, et le portable de Luis Ochoa qui ne voulait pas fonctionner avec le rétro-projecteur... bref, la conférence donnée par Luis et moi-même a commencé un brin en retard et un peu sur les chapeaux de roue. Elle s'est néanmoins très bien passée. Bruce Momjian faisait partie de l'audience et a été impressionné par ce que Luis a été capable de faire en trois à quatre mois. Une personne lui avait posé une question mardi dernier, à savoir avait-on un outil libre capable de faire de la conception graphique de bases de données. Et il avait répondu non. Mais maintenant, il pourra répondre oui :) Bref. Le public était plutôt restreint pour nous (environ 10 personnes) ainsi que pour Jean-Paul, mais les retours ont été très bons. Le reste du public était dans la salle principale où Simon Riggs parlait du futur de PostgreSQL. Et, à ma grande surprise, il a parlé de réplication bi-directionnelle (autrement dit du maître/maître). Oui. Miam :-D

Gevik devait être le responsable des conférences de la deuxième salle mais il tenait beaucoup à assister à la conférence de Greg Smith sur les benchmarks. J'ai donc pris son poste pour qu'il puisse aller écouter Greg. De mon côté, ça m'a permis d'assister à la conférence de Jehan-Guillaume de Rorthais et de Leonardo Augusto Sapiras. Ils ont parlé de l'ajout d'un système de plugins dans phpPgAdmin, travail effectué pendant le GSoC 2011 par Leonardo. Très sympa, et certainement des plugins très intéressants vont arriver rapidement (allez, rapidement, de tête, un database designer bien plus joli que celui de pgAdmin (oui, je suis jaloux) et pgpooladmin).

DSC_7557.JPG

Ensuite, Michael Meskes a parlé de la possibilité de remplacer une base de données propriétaire par PostgreSQL. Vu son expérience avec Informix, Oracle et SQL Server, il a donné quelques informations très utiles et quelques arguments qui jouent clairement en la faveur de PostgreSQL. Personnellement, j'ai aussi été très content de rencontrer ce monsieur dont j'entends parler depuis... facilement dix ans, et que je n'avais encore jamais rencontré.

Concernant les autres conférences de ce matin, j'avais déjà vu celle de Magnus Hagander lors de char(11). Une excellente conférence qui ouvre les yeux sur les possibilités offertes par le protocole de réplication.

L'après-midi a été beaucoup plus calme. Elle a commencé avec trois conférences. Vu le manque d'audience, la conférence de Jean-Paul a été annulée. Il semble que les conférences en français n'ont pas marché du tout et il faudra éviter cette erreur l'année prochaine.

J'étais moi-même à la conférence de Stephen Frost. Très intéressante, elle passait sur tous les points qui concernent la recherche des requêtes lentes ainsi que leur correction. Simple et bien vu. Par un conférencier très à l'aise, et très rapide. La dernière conférence était donnée par Selena Deckelmann (« Managing terabytes »), que j'avais déjà vu grâce à une vidéo sur internet (les slides sont sur http://www.slideshare.net/selenamarie/managing-terabytes et la vidéo sur http://www.casttv.com/video/v9n1zxu/postgresql-screencasts-managing-terabytes-video ... désolé la vidéo que j'avais était meilleure mais je n'arrive pas à retrouver le lien). Une conférence plutôt intéressante.

Pour la fin, Ed Boyajian, CEO d'EDB, devait intervenir mais dû à un problème avec les douanes américaines, il n'a pas pu venir. Du coup, il a fait un petit discours via Skype pendant 10/15 minutes. Puis, Bruce Momjian a donné la conférence finale. Il a expliqué ce qu'il avait vu, entendu pendant ces quelques jours. Ce n'est rien de dire qu'il m'a de nouveau motivé à m'impliquer encore davantage dans cette communauté et je pense ne pas avoir été le seul :)

DSC_7569.JPG

La journée s'est terminée avec les remerciements du staff aux conférenciers et aux participants.

Que dire de plus. C'était une extraordinaire expérience, des journées formidables et j'espère que je serais là l'année prochaine pour en profiter de nouveau.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet