pgconf.eu 2011, Amsterdam, jour 2

Première journée des conférences standards, donc gros rush à l'enregistrement. Néanmoins, cela se passe bien. Le fait d'avoir déjà enregistré les personnes venu hier a certainement bien aidé.

DSC_7466.JPG

Magnus Hagander a fait son discours de bienvenue, puis a introduit Ram Mohan de la société Affilias. Ram venait faire la conférence d'ouverture de pgconf.eu 2011. C'est un exercice difficile qui demande beaucoup de travail et je dois dire que Ram s'en est très bien sorti. C'est intéressant, factuel et en même temps motivant. Motivant pour utiliser PostgreSQL mais aussi pour participer à la communauté.

DSC_7470.JPG

Après cette conférence et la pause-café, les conférences ont commencé. Difficile de ne pas trouver une conférence intéressante quand trois salles proposent une conférence chacune pratiquement toutes les heures. En fait, il a surtout été reproché que le choix était difficile à cause de la qualité des conférences et du fait que beaucoup se déroulaient en parallèle. C'est un problème bon à avoir car cela indique que nous ne nous sommes pas trompés dans le choix des conférences.

Malheureusement, faisant parti des organisateurs, je n'ai pas pu voir beaucoup de conférences entières. Je me suis baladé le matin entre les différentes salles de conférences pour prendre des photos. Magnus a eu beaucoup de succès avec sa conférence sur les nouveautés de la version 9.1 : beaucoup d'informations car beaucoup de nouvelles fonctionnalités, avec le point de vue d'un des développeurs majeurs de PostgreSQL.

DSC_7478.JPG

Dave Page a d'ailleurs été dans le détail d'une de ses nouvelles fonctionnalités : SQL/MED.

DSC_7483.JPG

J'avais déjà vu cette conférence, elle est vraiment bien pour comprendre comment implémenter un Foreign Data Wrapper. La conférence de Vincent Picavet sur PostGIS a aussi été bien suivie : PostGIS est vraiment une extension importante dans le monde de PostgreSQL.

DSC_7486.JPG

Quant à Gianni Ciolli, il a osé aborder les fonctions de fenêtrage avec sa bonne humeur habituelle. Difficile quand il s'agit d'un sujet aussi complexe que celui-là.

DSC_7488.JPG

L'après-midi, étant responsable d'une salle de conférences, j'ai pu voir les conférences qui s'y déroulaient entièrement. Gilles Darold a ouvert le bal avec une conférence sur ora2pg, malheureusement en français, ce qui a fait que peu de personnes y ont assisté. Pourtant, beaucoup voulaient venir mais une fois qu'ils ont compris que c'était en français seulement, ça a réduit nettement l'audience.

DSC_7492.JPG

Gilles a expliqué l'historique du projet, les dernières fonctionnalités, les problèmes qu'il a pu rencontré, et plein d'autres choses encore. Ensuite, nous avons eu Marc Balmer.

DSC_7493.JPG

Il a montré un exemple d'utilisation du mécanisme LISTEN/NOTIFY de PostgreSQL. Se faisant, il a démontré l'intérêt de ce mécanisme très particulier. C'était très convaincant. Enfin, Stephen Frost est venu parler de l'organisation de la revue de patchs. Stephen participe beaucoup au développement de PostgreSQL, il a notamment beaucoup contribué à l'intégration de la gestion des rôles. Du coup, sa vision du développement aidait bien à appréhender le besoin de revue de patchs, y compris par des personnes ayant une connaissance faible du langage C. Comme il le disait, mieux vaut que plusieurs personnes relisent les patchs, ça permet de détecter plus rapidement les éventuels bugs qui s'y trouvent.

DSC_7494.JPG

Du coup, je n'ai pas vu du tout les autres conférences. Bruce Momjian a expliqué l'optimiseur de requêtes. J'avais déjà vu cette conférence lors d'un autre événement et le succès qu'il a eu cette fois-ci ne m'étonne pas du tout. Greg Smith et Simon Riggs ont parlé de réplication. Là-aussi, grosse audience, gros succès. Je serais bien allé à la conférence de Steve Singer (« Troubleshooting Slony »), ainsi qu'à celle de Stefan Kaltenbrunner (« Metering the smart way, a smart grid for the datacenter »). Je n'ai jamais eu l'occasion de les voir et j'en ai entendu beaucoup de bien.

La soirée a commencé à l'hôtel. Dalibo a sponsorisé une première heure de boissons et snacks gratuits, et OpenSCG a sponsorisé une deuxième heure. Après ça, nous sommes partis avec les personnes de Skype à la recherche d'un restaurant.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet