« Scarpetta »

Oui, bon, j'avais dit que je n'acheterais plus de livres de Patricia Cornwell parlant de son héroïne préférée, Kay Scarpetta. Je l'ai acheté quand même, je l'ai lu plutôt rapidement et je suis plutôt convaincu.

L'histoire est intéressante, les personnages sont moins horripilants que lors du précédent tome (le grand gagnant étant Marino qui devient un personnage très intéressant).

Voilà. Pas de quoi s'en réveiller la nuit, mais une histoire plutôt bien ficelée. Ça change un peu des erreurs des derniers tomes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet