« Paradis sur mesure »

Ça faisait un petit moment que je n'avais pas lu un bouquin. J'ai donc (re-)commencé avec le dernier de Bernard Werber. Je craignais le pire vu les dernières productions et j'ai été plutôt agréablement surpris. Ce sont plusieurs histoires simples (max 30 pages chacune) où Bernard Werber lâche son imagination. Ça, on peut dire qu'il a une imagination vivace. Mais bon, c'est pas n'importe quoi. D'après le sondage disponible sur son site, il semble que je sois l'un des rares à avoir aimer « Le moineau destructeur ». J'ai aussi beaucoup aimé « Demain les femmes », « Le maître de cinéma » et « Là où naissent les blagues ». Bref, un bon bouquin, facile à lire.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet