Eclipse et PostgreSQL

Pendant que mes patrons se la coulent douce en Italie assistent aux conférences du PgDay à Prato, j'ai passé un bon moment à faire fonctionner Eclipse avec les sources de PostgreSQL. En fait, c'est pas tout à fait vrai. J'ai passé un bon moment à configurer cvsd pour suivre la fiche Working With Eclipse. J'ai bien perdu deux heures là-dessus alors que ça n'a servi à rien et que de toute façon je n'en avais pas besoin. Il m'a suffit de déclarer un nouveau projet C et d'indiquer l'emplacement des sources déjà récupérés. Ceci fait, Eclipse fonctionnait. Le point très intéressant, c'est l'indexage des fonctions. Plus besoin de rechercher où est déclarée telle structure ou telle fonction. F3 et hop, j'y suis. Direct. C'est la touche des fainéants. J'adore :)

Tiens, je n'ai pas essayé avec pgAdmin. Un instant... (quelques minutes plus tard) ça marche aussi :)

Bon, je crois que j'ai trouvé mon nouvel IDE. Cool.

Commentaires

1. Le samedi, octobre 18 2008, 02:13 par jca

Eclipse a cela de sexy. Le CDT, une fois bien configuré, fait des merveilles et permet un réel gain de temps sur la maintenance et l'acquisition de compétences d'un code source. C'est bien dommage qu'il soit aussi consommateur en ressources.

L'avantage c'est qu'il permet de faire plein de choses grâce à sa bibliothèque d'outils bien fournie : DBExplorer avec JDBC pour faire des requêtes et exploiter une base (sauf si on a pgAdminIII biensûr), certains reports de métriques sont bien utiles et les plugins cvs, svn et git sont bien faits. J'avoue que j'ai succombé à un moment donné mais les habitudes (des outils rapides à lancer et rapides à utiliser) reprennent le dessus avec le temps (peut être que je manque de pugnacité?)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet