GSoC pgAdmin : Graphical Query Builder

GSoC, c'est le Google Summer of Code. Cette année, pgAdmin a deux projets sponsorisés dans ce cadre. Le premier a pour but d'intégrer pgScript dans pgAdmin. Mais je vais parler aujourd'hui du deuxième dont le but est d'ajouter un constructeur graphique de requête. En gros, le but est de faire ce que Microsoft Access et OpenOffice.org Base font : permettre d'écrire une requête sans taper une ligne de SQL. Le premier patch que j'ai pu testé n'avait pas permis de voir grand chose, à cause d'erreurs de compilation. Le dernier patch, envoyé hier soir, permet beaucoup plus de choses. En fait, il est même complet.

Pour accéder à cette fonctionnalité, il faut ouvrir l'outil de requêtage :

gqb1.png

Vous voyez la différence ? c'est pas simple. Il s'agit du nouvel onglet, nommé « Graphical Query Builder ». En cliquant sur cet onglet, on voit trois nouveaux panneaux. Le premier permet de sélectionner tables et vues. Pour cela, il suffit de cliquer sur la table souhaitée et la déplacer sur le second panneau. Ce dernier va accueillir tables et vues à requêter. Il va permettre de faire des liens entre elles et de sélectionner les colonnes à afficher. Le dernier panneau dispose de trois onglets:

  • le premier onglet permet de sélectionner les colonnes à afficher
  • le deuxième onglet permet de faire des filtres

gqb2.png

  • le troisième onglet permet de trier le résultat

gqb3.png

La requête est disponible après avoir cliqué sur le bouton d'exécution :

gqb4.png

Le tout est très simple à utiliser. Comme je l'ai dit dans mon mail de retour suite à mes tests, tout me paraît bon en dehors de la fenêtre de saisie des valeurs. Le commit réalisé par Dave Page ce soir montre que le dialogue corrige le seul vrai problème que j'avais trouvé (un problème de redimensionnement de la fenêtre de saisie).

Enfin un GSoC qui se termine avec succès pour pgAdmin. Et une évolution majeure de pgAdmin pour la prochaine version, la 1.10.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet