Au début, je me suis dit que ce 28è tome commençait comme une resucée de « Procrastination ». En fait, non. Il est bien meilleur. Par un malheureux accident, Vimaire se trouve plongé dans le passé. Plutôt banal comme intrigue. Le côté moins banal arrive assez rapidement. Il est toujours à Ankh-Morpork, mais plusieurs dizaines d'années avant, un temps contemporain pour lui : Vétérini n'est toujours pas le Praticien, Chicard n'est même flic, et Vimaire n'est qu'un bleu. Le côté génial vient tout de suite après : il n'est pas le Vimaire de cette époque. Il devient Jean Quille, le mentor de Vimaire, celui qui va le faire devenir ce qu'il est. Il est particulièrement drôle de voir tout ce monde évoluer à une époque dont on a entendu parler mais « sans l'avoir vécu ». Avec ce tome, on comprend comment Vétérini va finir par devenir le Patricien, comment Vimaire va finir par devenir cet excellent commissaire, comment Planteur va devenir Planteur J'me-tranche-la-gorge. Bref, excellent, à lire absolument :)

Une news que je n'ai pas encore commenté : Terry Pratchett souffre d'Alzheimer. /. en a parlé, comme d'autres. C'est une nouvelle particulièrement triste