Séance décevante à l'atelier photo

Le prof « argentique » n'était pas là ce soir. Nous avons donc eu droit à un cours par le prof « numérique » sur les prises de vue studio : éclairage, flash, maquillage, organisation du studio, etc. Il nous a montré les appareils, donné quelques idées pour ceux qui voudraient venir dimanche pour photographier des citrouilles (?!?!).

Bref, j'ai trouvé la séance décevante. Le prof se perd souvent dans des considérations qui n'ont pas de liens avec la photo. À la fin, nous avons même eu le droit à un discours sur l'immobilier. Quant au vrai contenu du cours, il me permet simplement de dire que je n'ai aucune envie de participer aux séances en studio. Je ne pense pas avoir la patience pour créer le décor, ajouter les lumières, vérifier le bon positionnement des ombres, ajouter les gadgets. Non, pour moi, la photographie, c'est vivant. C'est une expression sur un visage, un sentiment qui passe... ce n'est pas un travail d'une demi-heure pour préparer une pièce mais ça peut être une attente d'une demi-heure pour récupérer une mimique qui montre vraiment la personne comme on la voit. Peu importe que la photo ne soit pas la plus belle possible si elle fait entrevoir la personne, son âme plus que son physique. Oui, je sais, ça semble un peu paradoxal pour un photographe qui, à priori, ne prend que des images. Mais c'est ainsi que je vois cet art.

Le prof « argentique » sera là demain, je vais essayer d'y aller pour développer une ou deux photos.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet