RMLL, 2è jour

Le réveil a été un peu plus dur aujourd'hui. Nous sommes parti plus tôt pour que Stéphane puisse être prêt à temps pour sa conf.

Cette matinée a été remplie de conférences intéressantes :

  • Une introduction à uClinux... les deux présentateurs ont montré leur projet (deux webcams branchées sur un ColdFire, le tout placé dans un ballon sonde, envoi aux stations au sol par wifi), ça m'a ramené quelques souvenirs de mes études de Génie Électrique et Informatique Industrielle.
  • Embedded Linux From Scratch, une conférence présentée par Michael où il a pû expliquer comment installer un système Linux composé du noyau et de Busybox sur un fichier partition à partir des sources, le tout en 40 minutes (compilation du noyau et de Busybox compris dans ce temps)... certainement ma meilleure conf à ce jour.
  • Présentation de PostgreSQL v8, par Stéphane... que du connu pour moi, mais intéressante malgré tout.
  • Retour d'expérience sur l'utilisation de PostgreSQL, par Jean-Christophe Arnu (que je viens donc de rencontrer), une présentation intéressante de son métier, de l'utilisation de PostgreSQL dans un secteur critique où le serveur doit fonctionner en 24/7 avec une volumétrie importante.

J'ai déjeuné avec Stéphane, Jean-Christophe et sa femme, et une personne de la fondation Firebird (la base de données). Conversations très intéressantes, confrontations de points de vue, troll sur MySQL, et compagnie :)

L'après-midi a été plus relax. Je suis resté sur le stand sauf à un moment où j'ai ramené Stéphane à la gare. Dup a essayé d'installer une webcam sur son poste mais n'a réussi qu'à planter son serveur X. Ah si, toady a convoqué Sophie Gautier (responsable de la partie française d'OpenOffice.org), Gérard (traduction de KDE), balise et moi pour une discussion sur un glossaire commun. En effet, c'est une demande fréquente des visiteurs du stand. Comme le dit Gérard, il s'agit surtout d'un outil proposant des recommandations (donc aucune obligation), utile principalement pour les traducteurs. L'idée est donc de proposer un wiki (wikimedia ?) où chaque page serait dédiée à un mot. Les différentes traductions possibles seraient proposées, avec une explication et, si possible, un contexte, des exemples. On pourrait commencer à le remplir à partir des questions posées sur IRC ou sur la liste de discussions. Bref, une idée à creuser... sans oublier de mettre en place le CDRom de traduc.org.

Ce soir, c'est le dîner du libre, ça promet d'être sympa.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet