Égypte - jour 3 - Memnon, Hapshetsout et Vallée des rois

Le réveil ce matin a été dur... 5h17 par un coup de fil de l'accueil... argh...

Petit déjeuner puis départ en bus à 6h30. Nous arrivons devant les colosses de Memnon. Il fait déjà chaud, très chaud alors qu'il n'est même pas 8h. Même si elles ont subi quelques dommages, elles demeurent toujours deux immenses statues. Regardez Khad à côté d'une des statues... elles sont vraiment gigantesques. Nous sommes parti ensuite pour le temple d'Hapshetsout. La chaleur est encore plus intense. Le guide nous montre les inscriptions, nous décrit dessin par dessin.Le plus incroyable est que les couleurs tiennent encore. Et ceci est vrai pour de nombreux monuments, surtout dans les parties hautes. Nous avons repris le bus jusqu'à un marchand privé qui nous a montré comment il travaillait la pierre pour créer statues, échiquiers, etc. Évidemment, après, on était libre pour acheter tout ce qu'on voulait :)

La vallée des rois est notre dernière excursion de la journée. C'est préférable car il faut marcher, grimper... on ne visite pas les tombes des pharaons sans efforts. Saïd nous explique longuement les différentes tombes, ce que l'on va voir car il ne viendra pas avec nous. La visite des trois tombes nous impressionne. La dernière est érpouvante car elle nous demande de monter et descendre beaucoup de marches... tellement de marches que Sandrine a même une crampe avant d'arriver tout en bas... de plus, la chaleur est suffocante tout en bas du tombeau. Mais d'un autre côté, que de récompenses, c'est magnifique : des dessins très fins, très délicats, toujours colorés. Un régal. On ne peut malheureusement pas prendre de photos dans les tombes... désolé, pas d'images.

Nous sommes arrivé au bateau vers 12h30, le temps de prendre une douche pour Khad et de prendre un peu de repos pour moi. Après le déjeuner, nous avons pris position sur le pont avec quelques affaires (magazines, livres et appareil photo). La croisière est intéressante à plus d'un titre : c'est calme, reposant avec un paysage qui change en permanence. Nous pouvons admirer la nature sauvage, un village de pêcheurs, une usine à cannes à sucre, des espèces de rizières. Les filles en profitent pour bronzer pendant que je pique un roupillon à l'ombre.

Nous finissons par arriver à l'écluse où nous attendrons pour passer. Des bateaux marchands lancent des djellabas, des foulards, des tapis, etc. sur le bateau. Le concept est simple : tu demandes ce que tu souhaites, ils le lancent dans des sacs plastiques. Si, après essayage, ça te va, tu relances le sac plastique avec les sous. Sinon, tu relances le sac avec son contenu original. Cela donne l'occasion de marchander. Il y a de grosses discussions d'argent. Khad est rapidement détectée, les vendeurs l'appellent Maroc (elle est marocaine d'origine)... mais rapidement, ils n'en veulent plus... il est vrai qu'elle casse les prix (un objet passe de 120E à 20LE).

Le reste de la soirée sera plus calme. Visualisation des photos sur le portable, douche, dîner, discussions sur le pont... et dodo.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet